Aucun marqueur de 100 points.

Bonjour,

Quelques petites réflexions en ce mercredi soir tranquille, question de meubler le temps pendant ce rare congé de 3 jours entre 2 parties !

Allons-y donc avec comme premier sujet, la faible production offensive dans la LNH cette saison.

Comme vous le savez tous, pour la première fois depuis la saison 2003-2004, la ligue nationale ne connaitra aucun marqueur de 100 points. Bien entendu, je me base sur une saison de 82 parties.

En 2003-2004 Martin St-Louis remporta le championnat des marqueurs avec 94 points. Cette saison, nous aurons un marqueur de 85 points seulement. En se basant sur le ratio points par match, celui de Crosby cette saison sera de 1,11 ppm versus 1,15 pour St-Louis en 2003-2004.

Alarmant? Je ne crois pas. Pour la bonne raison que la saison suivante 2005-2006, la LNH aura connu sept marqueurs de 100 points et plus. Tout de même, en espérant que je me trompe, il me reste un fond de pessimisme pour l’an prochain…

Pourquoi, je suis pessimiste? Simple : Parce que les gardiens sont nettement meilleurs et les systèmes de jeux beaucoup plus défensifs, et comme on dit que c’est la défensive qui gagne des championnats, ce n’est peut-être pas prêt de changer.

Personnellement, je ne suis pas un partisan du système défensif. J’apprécie, et de loin, un compte final de 6-5 que de 2-1.

À entendre certains experts, les entraineurs eux, préfèrent les parties à bas pointage.

Est-ce la philosophie du présent prônée par les entraineurs qui est le problème? Y a-t-il trop d’équipes, le talent est-il trop dilué, est-ce la réglementation? Peut-être un peu de toutes ces réponses ?

Dans un autre ordre d’idée mais toujours dans le but d’améliorer la partie, cette année les bonzes de la LNH se sont penché sur les prolongations… Celle-là, je l’ai trouvé assez bizarre mais bon. J’ai concocté un petit sondage (Gracieuseté de Toreador et associés inc.) et la solution primée par les répondants fut de loin d’accorder les deux minutes complètes lors d’une pénalité. J’abonde dans le même sens, c’est selon moi une excellente proposition et si, 7 personnes sur 10 (Toujours selon le sondage maison Torreador inc.) mentionnent ce point, j’espère que les dirigeants y ont pensé eux aussi…

En conclusion, moi j’irais de cette réflexion : Que retenons-nous d’une partie ? Un beau jeu défensif ou une action spectaculaire à l’attaque?

Et vous ? Puriste ? Défense ? Attaque ? Et surtout que proposeriez-vous pour améliorer la facette du jeu qui vous dérange ou vous manque le plus ?

carte-hockey Cloun_75pix

carte-hockey Toréador_75pix

2 thoughts on “Aucun marqueur de 100 points.”

  1. Moi le jeu défensif ne me dérange pas , temps qu’il y a de beau jeu et que les gardiens font la différence dans un match. Cela peu etre excitant aussi. Si un match se termine 2 a 1 et qu’ils y a beaucoup de chances de marqué la partie sera bonne quand meme.Mais j’avoue que c’est plutôt rare que sa arrive.

  2. Effectivement le jeux offensif, est toujours plus appréciable, à en remémorer la série Flyers vs Penguin de 2012 .. oui c’était plaisant.
    Maintenant le sport deviens de plus en plus une business et laisse moins de place à la créativité et au spectacle. Je pense qu’il est plus facile de contrôler sa défense que son attaque pour avoir du succès, surtout si le budget n’est pas présent CF: le styles de l’Arizona et du New Jersey.

    Ceci n’est mon explication, mais bien que les système défensif ont un certain succès si nous prenons les derniers vainqueur de la coupe stanley : aucune n’a pu gagner sans une attaque de talent.
    D’où la nécessité d’équilibrer les équipes. Le travail de DG en devient de plus en plus exigeant et stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *