Ce fut Smackdown! (24 avril 2018) – Nebka

SD débute avec le retour du A-lister et de son arrogance coutumière, The Miz, et de Miz TV, sous les huées de la foule qui ne l’écoute pas quand il lève le bras bien sur! Son invité, celui qui veut lui en mettre une dans la face, qui lui en veut depuis leur face à face à Talking Smack, l’ancien DG Daniel Bryan. Avant qu’il arrive, Miz dit qu’il est un homme changé depuis la naissance de sa fille et qu’il n’en veut plus à DB, qu’il n’a aucun ressentiment envers lui… Mais DB ne se pointe jamais, c’est plutôt Big Cass qui fait son entrée, tout souriant et paraissant chic dans un complet, se disant maintenant l’invité, car on s’en fout de Daniel. C’est tout ce dont parle l’univers WWE, alors que personne ne parle de Big Cass, il est pris dans l’ombre de ce petit homme.

Miz comprend ce qu’il dit, mais s’il vient lui offrir de l’aide, il n’en a pas besoin. Big Cass lui dit simplement que tout ne tourne pas autour de lui. Miz commence à déblatérer sur Big Cass et un face-à-face s’en suit quand Cass à envie de lui fermer la trappe, mais Miz revient au fait que tout ceci est à propos de Daniel et Cass est d’accord, car il ne devrait pas être une star, il devrait être un Ti-Joe, inconnu de tous, comme tous ceux dans la foule. Un petit comme il était lui-même enfant, et le fait qu’il lui rappelle ça, ça le fatigue! Le fait qu’il soit grand, beau et fort, ça vaut de l’or. Il va s’arranger pour retourner DB sur sa tablette, à la retraite, point final. Après le segment, juste avant la pause, on voit justement Daniel Bryan étendu au sol et se tenant l’épaule gauche…

The Iconics contre Asuka et Becky. Avec une promo des Iconics sur le fait qu’elles sont tellement belles et bonnes avant le combat, suivi d’une (mauvaise) imitation de Becky et du fait qu’elles sont meilleures que Asuka car elles ont causé la perte de son titre il y a quelques semaines. Déjà que la quantité de minutes de lutte est à la baisse, le combat débute durant la pause! Les Iconics savent lutter en équipe, ça c’est certain, et c’est Becky qui en paye le prix. Une fois Asuka dans le ring par contre, elles reprennent le dessus. Mais après une collision alors que Asuka passe le relais à Becky, Peyton en profite pour lancer Becky sur le poteau quelques moments plus tard et utiliser le dernier câble pour obtenir le tomber. Victoire des Iconics.

AJ en entrevue à la porte du bureau de Shane, après avoir obtenu le droit de ramollir Shinsuke avant leur combat de ce vendredi lors du GRRE. Mais Shinsuke sera avec ses nouveaux amis de Rusev Day, alors AJ aura aussi du renfort pour faire un combat 3 contre 3, et sont renfort sera Too Sweet…

Dans le vestiaire, ce sont les Usos et Naomi, Naomi ayant peur pour son mari alors qu’il va se frotter à Rowan ce soir en simple… Rowan contre Jimmy Uso. Oubliez les prénoms pour les Brothers, c’est seulement Rowan et Harper maintenant. Malgré les encouragements de la foule et un peu d’attaque de Jimmy, Rowan domine… jusqu’à ce que Naomi se pointe pour distraire les BB, Jay envoyant Harper dans les marches et Jimmy donnant un Superkick à Rowan et le prenant ensuite par les culottes pour réaliser le tombé. Victoire de Jimmy Uso.

Signature de contrat pour le combat de championnat féminin à Backlash entre Carmella et Charlotte. Carmella arrive en premier, et elle n’aime pas le fait que la championne soit présentée avant l’aspirante, ça ne fait pas de sens! Elle est la championne du peuple, et sous les huées de celle-ci, force la foule à regarder un récapitulatif de sa route vers le titre déjà présenté la semaine passée, et ensuite se lever et l’applaudir… Du moins c’est ce qu’elle voulait. Et comme ce n’est pas ce qui se produit, on recommence le clip. Mais au cours de cette deuxième diffusion, Charlotte arrive, se rend au ring sans dire un mot, s’assoit pour signer le contrat alors que Carmella fait du trolling, lui remet le titre à la figure à répétition avant de finalement s’asseoir. Après avoir signé le contrat, Charlotte lui lance un « Wooooooo! » avant de lui écraser la figure sur la table, de lui renverser la table dessus et de quitter, alors que Carmella ne veut que s’assurer qu’elle a toujours son titre avec elle.

Shelton Benjamin est dans le ring pour attendre son adversaire, Jeff Hardy!… Ou est-ce plutôt Randy Orton? Copier-coller de la semaine passée, en renversant les rôles… Orton contre Benjamin, Hardy lui se contente d’être spectateur aux abords du ring. Un excellent combat, tout comme le fût Hardy-Benjamin la semaine passée, qui se termine après que les deux se retrouvent hors du ring et que Orton passe près d’envoyer Benjamin dans Hardy avant que celui-ci ne se tasse, mais dans les moments suivants alors que les deux sont de retour dans le ring, Jeff Hardy subit un chop block par derrière par un petit homme dans un masque de Deadpool… Et lorsqu’il tente de se sauver en passant à travers le ring, Orton l’arrête et le démasque, et Sunil Singh reçoit un RKO pour son interruption. Orton se retourne après l’avoir sorti du ring pour recevoir Pay Dirt de la part de Benjamin pour le tomber! Victoire de Benjamin.

Daniel B. sort de la salle des thérapeutes et mentionne à Renée qu’il s’est fait attaquer par un couillon de 7 pieds. Mais ça ne se passera pas comme ça… Et à Backlash, il a obtenu de Paige un combat contre Big Cass. La taille importe peu dit-il, quand tu es sur le tapis du ring et que tu tapes pour abandonner…

The Club (AJ, Anderson & Gallows) contre Namakura et Rusev Day. On a vu un peu plutôt la confirmation des partenaires « Too Sweet » de AJ, les Good Brothers – Anderson & Gallows, le retour de The Club à SD, qui s’en prennent à un lion bulgare et deux artistes 🙂 Un peu de va-et-vient dans le combat alors que AJ essaye de s’en prendre à Nakamura, et que celui-ci fait tout pour ne pas être dans le ring avec lui, c’est English et Rusev qui se relaient pour le tabasser lorsqu’ils ont l’avantage. AJ s’en sort et c’est Gallows qui prend le relais et réussit à s’occuper de Rusev et English, mais English avait fait le relais à Nakamura sans que Gallows ne le voit, ce qui fait qu’il reçoit un Kinshasa derrière la tête pour le tombé. Victoire de Nakamura et Rusev Day. Après le combat, AJ revient en force pour s’en prendre à Nakamura mais il a droit à un autre coup bas de Shin, et lorsqu’il est placé pour recevoir un Kinshasa, Anderson se pointe devant lui pour recevoir le coup de genou à la place de son ami. Puis avec un AJ impuissant, Nakamura le nargue et donne un deuxième Kinshasa à Anderson alors que AJ le regarde et ne peut pas l’arrêter.

—–

Vraiment pas de quoi à écrire à sa mère cette semaine. Tant SD que RAW ont été très ordinaire. Je comprends qu’il faut partir des nouvelles histoires, mais pas nécessaire d’être si terne, fade, ordinaire… SD ne vaut pas vraiment plus que 6 sur 10 cette semaine, le max que j’aurais donné à RAW aussi – oui, Clown a été généreux pour moi!

Vendredi midi, Greatest Royal Rumble, en direct d’Arabie Saoudite. Ça devrait racheter la semaine qu’on a eu jusqu’à maintenant…

— Nebka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *