Ce fut Smackdown! L’Après-Wrestlemania ! (09/04/2019)

Après un incroyable Takeover (sérieux, c’est à voir!), un excellent Wrestlemania et un très bon Raw, la Kofi Mania se conclut en ouverture avec une célébration du nouveau champion de la WWE, après une split de Big E – comment peut-il réussir ça? L’interruption vient de la part de The Bar, qui vient dire qu’ils ont sauvé Kofi la veille, qu’ils ont sauvé le titre de la WWE. Ils viennent offrir un 3 contre 3, avec l’ajout de leur côté de Drew McIntyre

Black, Ricochet et Ali contre Nakamura, Rusev et Andrade. Victoire de Ali via un 450° sur Andrade. Suivi d’un RKO par Orton sur Ali… Et lorsque Rusev monte dans le ring pour rire de lui, c’est KO qui se pointe pour lui donner un Stunner et rappeler à tous qu’il est revenu lui aussi.

R-Truth et Carmella jasent et se font interrompre par Samoa Joe qui vient endormir Truth et dire à tous qu’ils peuvent s’attendre à pareil de sa part, comme ce qu’il a fait à Mysterio à WM. Et il se fait à son tour interrompre par Braun qui s’amène! Samoa Joe réussit à se sauver du monstre pour le moment, après avoir essayé de s’en prendre à lui…

Et lorsque Braun quitte, les IIconics sont là pour lui serrer la main.. Mais il passe. Et ses dames viennent défendre leurs titres contre la meilleure équipe qu’elles ont trouvé, deux lutteuses locales dont elles s’occupent rapidement. Avec Paige qui observe en arrière-scène, et qui une fois l’action terminée, promet d’amener une équipe impressionnante la semaine prochaine…

Shane est là, qui l’a emporté, malgré s’être fait détruire par le Miz, semblant croire que tout le monde à WM était là pour lui. Après avoir parlé du père du Miz qui s’est pointé dans le ring durant leur combat et qu’il a remis à sa place, il veut se faire introduire comme à WM, et lorsque ce n’est pas assez, il traîne Greg Hamilton par la cravate jusqu’au haut de la rampe, jusqu’à ce que ça soit fait à son goût…

Les Usos contre Les Hardy Boys pour les titres par équipe de SD, fort trop court à mon goût… Mais après avoir défendu les titres contre 3 équipes dimanche, les Usos tombent à court face aux Hardys, qui sont champions par équipe pour une 8e fois dans la WWE, une première fois avec les ceintures de SD. Une entrevue post combat est interrompu (c’est le thème de la soirée) par Lars Sullivan qui vient aplatir les frères après avoir fait de même avec Angle la veille.

Becky Lynch est là pour nous dire qu’elle va défendre ses deux titres, quitte à dormir avec un oeil ouvert en tout temps.. Et c’est quand elle quitte alors qu’elle se retourne sur la rampe que Lacey Evans arrive avec sa droite pour terrasser la championne, qui se relèvera chancelante.

Auprès que Sami Zayn soit apparu pour dire que la foule n’en valait pas la peine, c’est The New Day contre The Bar et Drew McIntyre. Victoire de Kofi via Trouble in paradise sur Sheamus, alors que Drew a semblé avoir disparu durant la dernière pause…

—–
Correct. 7/10. C’est dur de faire mieux que ce qu’on a vu durant la fin de semaine franchement, et en plus qu’on sait que la semaine prochaine, c’est le Superstar shake-up alors que Raw et SD seront en direct du Centre Bell!

On a peut-être eu droit à des preview de ce qui s’en vient durant ce shake-up avec les présences inattendues sur chaque show… On verra bien.

Reste que depuis dimanche, à l’exception de Samoa Joe et de son titre US, tous les autres titres à RAW et SD ont changé de main! De nouveaux champions, de nouvelles histoires en vue, on a droit à tout un reset post WM cette année.

— Nebka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *