Échanger Suzuki ? – Untello (08/02/2019)

Je ne souhaite pas voir Bergevin échanger Suzuki, ni Poehling.

Si je regarde le noyau dur du CH je vois que tous ceux qui en font partie sont signé jusqu’à 2020-2021, sauf KK, mais bon. Rendu là il sera déjà signé pour plusieurs années à venir. Aussi, quelques-uns des autres joueurs seront partis ou échangés rendu en 2020-21.

Je pense d’abord à Suzuki, si je suis le DG, celui qui réussi à en faire un membre du club, je veux garder ce joyaux que j’ai obtenu moi-même. Tatar et Suzuki représentent pour moi, ma médaille d’or.

Maintenant je ne suis personne d’autre qu’un amateur. Dans ma tête, je ne bouge pas de gros morceaux. Je communique avec mon personnel ce que j’ai en tête. Je mets donc au clair avec ceux concernés qu’il n’y a aucun désaveux. Je pense plutôt construire pour longtemps et que des stars potentielles comme Suzuki, Poehling on ne donne pas ça!

Weber et Price sont signés pour un moment. Le reste du noyau prends le temps de cimenter leurs assises. On rentre Suzuki l’an prochain, on gère son entrée en scène aussi bien qu’on gère, jusqu’à maintenant, celle de Kotkaniemi. Poehling? On le garde aussi. Naviguer avec 3 jeunes prêts à en découdre de talent avec les gars de la LNH, avec de solides vétérans. Solides en performance, maturité et indéniable soif de gagner. Ajoutons à ça ce qu’Armia finira par étaler sa palette de capacités et chemin faisant, voyons si Hudon peut faire rayonner les siennes au côté d’un de ses trois… centres, pour le moment. Notez qu’Armia c’est de la grosse aile ça là.

Donc c’est la vue d’ensemble que je trouve intéressante. Ça fait 25 ans qu’on mange notre pain noir. Pour l’organisation, ce n’était pas plus drôle. Somme toute, je crois que de sacrifier de grands talents pour aller plus rapidement vers la coupe on l’a assez fait. Il sera toujours plus facile de mettre en place de bons joueurs de soutien, autour d’un noyau fort. Comme ça on gagne en cohérence; en possession de talent dans le temps; en capacité de réfléchir un plan de mise à jour en fonction du futur.

J’entrevois enfin une possibilité d’établir une séquence heureuse qui dure, comme j’en ai vécues plus jeune. Je vois bien que le hockey est bien ancré chez les jeunes, mais lorsqu’ils seront en mesure d’apprécier le hockey comme un art, ils sauront ce que ça a été que de virer dingue pour le CH.

N.B. On entend parler de Price qui joue de l’excellent hockey, son meilleur depuis un moment. Voilà ce que je voulais dire quand je disais qu’il attendait la cavalerie. Puis quand on remet en cause son statut de grand gardien, je me demande combien de gardiens arrivent à livrer de si grandes performances, régulièrement.

Untello, amateur d’art.

6 thoughts on “Échanger Suzuki ? – Untello (08/02/2019)”

  1. Contrairement à vous, je serais prêt à échanger soit Suzuki, soit Poehling. Comme vous par contre, je ne le ferait pas pour sacrifier le future. Ce que je veux dire c’est que la profondeur du CH est à l’attaque. N’oublions pas que les Armia, Drouin, Domi, Danault, Kotkaniemi (bien sûr) et compagnie sont encore jeunes.
    Aussi, ils ont Weber et Petry, ainsi que Juulsen (espérons que sa blessure ne compromet pas sa carrière), Brook et Fleury qui poussent du côté droit de la défensive.
    C’est du côté gauche que ça se gâte… Je n’ai rien contre Victor Mete mais quand il est sur ta 1ère paire de défenseurs, il y a un problème. Romanov s’en vient mais il sera encore trop jeune pour un si grand rôle, avec Weber contre les meilleurs trios de la LNH.
    Personnellement, parce qu’il faut donner de la qualité pour en recevoir en retour, je jouerais avec l’idée de sacrifier soit Suzuki ou Poehling pour un jeune défenseur gaucher qui commence à jouer de grosses minutes. Si ce n’est pas possible, alors comme vous, je garde ces deux jeunes joueurs prometteurs.

    1. Je ne suis pas contre échanger Peohling s’il décidait de jouer sa dernière année au collège, car après il serait très prêt d’être agent libre s’il décidait de ne pas signer avec le CH surtout s’il connait une très bonne année, il pourrait choisir ou aller et avoir un meilleur contrat, c’est a dire un ELC avec de bons bonis.

      S’il ne gagne pas le Frozen Four, il opterait peut-être pour une année supplémentaire et la, le CH n’est pas sur de pouvoir le signer et pourrait le perdre pour rien.

      1. Sans pouvoir être aussi précis que vous, c’est exactement ce que je trouve ça sent du côté de Poelhing depuis le début. alors oui dans cette éventualité ce serait l’agneau à sacrifier.

  2. D’accord moi aussi. Vrai qu’on a mangé du pain noir, mais on est loin d’être seul. J’ai toujours dit que c’est la santé et le gardien qui non seulement sont nécessaire pour faire les séries, mais aussi le gagner. La ligue est extrêmement bien équilibré. C’est fini les dynasties, oui c’est la place aux jeunes, mais aucune équipe a gagné sans avoir des joueurs d’expériences surtout a séries.

    Au début de la saison j’avais prédit 100 points pour le CH malgré ce qu’en pensaient les experts, actuellement il sont sur un prorata de 101. Bergevin vient d’ajouter de la profondeur qui n’est rien coûté, sauf un recule de 5-6 position dans les ronde médianes au repêchage. C’est un bon coup de Bergevin.

    On va peut-être goûter a notre pain blanc plus tôt qu’on croit.

  3. Bien d’accord avec vous deux. Très difficile d’aller chercher un attaquant de ce calibre donc on le garde de même que les autres jeunes de ce calibre.

  4. Effectivement la patience est de mise !
    Pour l instant je laisserais flotter et si j étais Bergevin peut être un peu de fine tuning d’ici le 25 ( solidification du 4 trio ) .
    Cependant si l’occasion le permet je me débarrasse de Shaw .
    On gagne sans lui . Et son historique de commotion m inquiète …
    Go Habs Go!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *