Édition du CH 2018-2019

Enfin la saison 2018-2019 de la LNH commence, il était temps ! Si vous êtes comme moi, vous avez assurément fait votre pool de hockey et curieusement, il ne doit pas comporter beaucoup de joueur de la Sainte-Flanelle, avec raison.

Saison du Canadien 2018-2019.

Il ne faut pas s’attendre à une saison trop fructueuse malheureusement…ou heureusement. On ne doit pas non plus s’attendre à faire les séries éliminatoires, à moins d’un miracle comme à Las Vegas l’an passé, mais là-dessus, j’entretiens de sérieux doutes.

Je disais donc, heureusement, parce que même si on ne peut prononcer ce mot maudit, l’équipe est bel et bien en reconstruction et le prochain repêchage est très prometteur. De toute façon, il n’y a aucun changement dans cette équipe, qui au final repose sur la même philosophie que les années précédentes, c’est-à-dire que tout repose encore sur le gardien, visiblement, chez le Canadien on est encore à vivre dans les années 90.

Je me demande bien quand va se terminer cette ère du gardien chez le tricolore. J’ai vraiment hâte de vivre une époque, comme ce fut le cas dans un lointain passé, où le meilleur joueur sera un attaquant. 

Le calendrier.

Favorable ou non favorable cela ne changera absolument en rien, ceci dit, le début du calendrier ne sera pas de tout repos de même que le reste du premier mois. Tous les matchs seront difficiles.  À mon humble avis, une maigre récolte de 3 victoires dans cette période serait ce qui serait le plus envisageable et réaliste… Oui, la saison risque d’être longue mais c‘est peut-être quand même ce que je souhaite. Une saison a l’image de l’an passé qui nous permettrait de terminer dans les bas fond du classement et de sélectionner un très bon jeune joueur.

Ceci dit, quand je dis ça, c’est ma raison qui s’exprime…J’ai bien sûr côté coeur de partisan qui souhaite évidemment une saison à laquelle on ne s’attendait tout simplement pas et que le CH se classe dans les séries de façon miraculeuse, et que rendu là, comme on dit, tout peut arriver ! Mais ça, c’est mon côté bleu-blanc-rose 😉 .

Sur ce je vous souhaite à tous et toutes, une excellente saison !

-Toréador

 

 

1 thought on “Édition du CH 2018-2019”

  1. Comme a tout les saison, les séries sont fait par des équipes en santé qui ont un bon gardien. Ça ne change jamais. La coupe aussi est acquit de la même façon. La ligue est extrêmement équilibré. Il n’y a pas de mauvaise équipes. Si un doute serait possible ça serait les Coyotes, car eux prennent des contrats pour être sous le plancher salariale, mais parviennent quand même a surprendre même les supposé meilleurs équipes.

    Le CH est meilleurs que beaucoup pensent. Si on regard le deux dernier matchs vs Toronto un donc en pré-saison, le CH a dominé 36 a 26 en tirs et dans les deux matchs aurait du gagner. Au pré-saison il manquait 6 régulier du coté du CH et Nylander des Leafs. Vrai que échantillonnée est petit, mais le CH a une moins bonne ligne de centre que certaines équipes, mais les ailes sont très bonne. Ça fait depuis 2005 que les Pens ont la meilleur ligne de centre, mais n’avaient pas d’ailiers, ils avaient pourtant une bonne défense et un bon gardien. Il leur a fallu Kessels et 2 bons gardiens, mais c’est seulement 3 coupes en 13 ans avec la meilleurs ligne de centre. C’est la santé qui fait foi de tout.

    Fiston tu doit être plus vieux que le père, car moi je me souviens que les gardiens du CH ont toujours été les top sinon les meilleurs, Plante, Dryden, Roy quand le CH a gagné ses coupes il avait toujours le meilleur gardien. Avec toute les mêmes joueurs quand Dryden a prit une année sabbatique, le CH n’a pas gagné la coupe a son retour oui.Alors il devait y être pour quelques choses.

    De ce que je vois de Kotkaniemi a date, c’est meilleurs que les centres de l’an dernier. Mike Reilly fut un vol de Bergevin. Armia va l’être aussi. Quand que Shaw est arrivé il jouait sur les 2 premier trio, la il est sur le 4e. Disons que le CH s’est surement amélioré. Le CH a 4 lignes assez équilibré, leurs 4e ligne vaut certaines 3e, c’est ça qui va le poussé en séries. Imagines si Weber et Schlemko, qui a connu un bon camps, aurait été la vs Toronto. N’oublions pas que le premier match de la saison, Toronto avait l’avantage de la patinoire et sont d’après plusieurs des « contenders ».

    Tout ce que le CH a faire c’est de maintenir le fort au retour de Weber, qui va revenir plus fort car il traînait ce genoux plus que la dernière saison. Il manquait les pratiques en mars, si on regarde qu’il a joué 2.5 mois sur un pied cassé on peut facilement croire que son genoux date de pareil temps, ce qui mettrait la blessure avant Noel de sa première saison, ou dans un match il a reçu un violent lancer au genoux, il a peiné a se rendre au banc.Ils ont été voir pourquoi un petit malaise, pour découvrir un tendon déchiré, ce gars la ne porte pas le nom de homme montagne pour rien. Avant Noel de sa première saison tout les experts disait qu’il avait le Norris dans sa poche. On a pas vu le vrai Weber seulement 2.5 mois. L’an dernier il n’a joué que 26 matchs dont 25.5 sur un pied cassé un tendon du pied déchiré et maintenant on sait aussi pour celui de genoux. Malgré tout ça il était dans le top 10 pour le Norris, ce n’est pas peu dire, et additionnons que lui n’y figure pas parce qu’il est bon devant un micro.

    Avec la vitesse la nouvelle attitude, le nouveau système de jeu (du a Ducharme probablement) en plus des nouveaux instructeur, je suis confiant que le CH va faire les séries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *