Hell in a Cell 2015 : Les résultats et mes impressions

Hell in a Cell est maintenant chose du passé, voyons voir si j’avais vu juste dans mes prédictions et analysons rapidement les résultats de la soirée.

Première chose qu’on remarquera par rapport à mes pronostics c’est que pour la carte officielle, j’ai un score parfait! Ce qui n’est pas nécessairement une bonne chose puisque l’une des raisons d’être d’un fan de lutte, c’est d’être surpris, déjoué, dans le sens de  »Anything can happen in the WWE ».

Bref, ma seule erreur fut celle du combat 3 vs 3 mais celui-ci eut lieu dans le Pré-Show alors allons-y pour un 7 en 7 dans la carte principale mais un 7 en 8 si on inclut l’avant-spectacle.

Ceci dit, il y a quand même du positif puisque malgré un score parfait, j’ai été déjoué par les scénarios alors malgré tout, on aura réussi à me surprendre!

Hell in a Cell 2015 :

D’abord mes impressions générales du gala :

Je donnerais un verdict ordinaire, disons un peu plus élevé que la note de passage grâce surtout à la finale Taker-Lesnar et tout ce qui s’en est suivi.

Et c’est selon moi l’un des problèmes de cet évènement, j’ai eu l’impression, dès le premier combat de la soirée entre Cena et Del Rio qu’on cherchait surtout à ne pas voler la vedette au combat principal, s’assurer de laisser amplement le temps au Phenom et à la bête de voler le show.

Allons-y donc combat par combat.

Pré-show : Victoire de l’équipe Ziggler-Neville-Cesaro vs Rusev-Sheamus-Barrett

Je ne peux me prononcer sur ce combat puisque j’ai choisi de ne pas le regarder mais si je me fie aux résultats, je m’explique mal la raison d’encore une fois faire mal paraître 2 détenteurs de titres importants soit la couronne de King of the Ring de Barrett et la valise de MITB de Sheamus, ceci étant dit de ce que j’ai pu voir, Cesaro semble avoir volé la vedette ce qui selon moi, est une bonne chose et bon signe pour le futur.

1er combat : Victoire d’Alberto Del Rio accompagné de Zeb Colter vs John Cena dans le US Open Challenge.

Mes impressions : Surprise de taille pour ma part de voir Zeb Colter arrivé en triporteur pour annoncer le retour d’Alberto Del RRRio! On avait bien entendu les rumeurs voulant qu’il soit courtisé par la WWE question de mousser leur produit au Mexique avant leur grande tournée là-bas mais à ma connaissance, c’était toujours sans succès alors bravo à la WWE pour cette signature surprise!

Pour ce qui est du combat, c’était tout sauf mémorable à mon avis, John Cena semblait désintéressé dès le départ, aucune envolée oratoire, rien, un combat bâclé ce qui m’a semblé moins de 10 minutes sans prise de finition ni rien, ADR venant à bout de Cena avec un simple coup de pied…disons qu’on est loin des combats épiques où le super héros se relève de chaque « finish » de son opposant pour porter le sien!

Disons que pour ma part, sauf la surprise, ça donnait mal le ton pour la soirée, peut-être aura-t-on une explication sur cette contre-performance d’un John Cena qui nous avait habitué à beaucoup mieux durant son règne de champion des USA.

2e combat : Victoire de Reigns sur Wyatt dans un combat Hell in a Cell.

Mes impressions : Bon combat, quelques bons « spots », de bonnes idées, des chaises, des tables et des Kendo Sticks utilisés de façon originale et une fin hors du commun quand Wyatt plante des Kendo Sticks à la façon d’une lance dans un coin du ring, menace d’y empaler Reigns, pour finalement que ça se tourne contre lui et qu’il soit expédié face première dans une de celle-ci et renversé pour le 1-2 et trrrrrois!

3e combat : Victoire de New Day vs Dudley Boyz.

Mes impressions : Petite déception avec l’absence de Xavier mais New Day a quand même su se montrer divertissant comme à leur habitude, la présence de Woods manquait à l’ensemble cependant.

Un peu de tricherie aura suffi à New Day pour venir à bout d’une team 3D quelque peu décevante depuis leur retour, des mouvements télégraphiés pour plaire à la foule, des tentatives de retour à une attitude plus rebelle tel qu’on les connaissait qui tombe à plat dans l’ère PG et une prise plutôt basic « botchée » qui aurait pu laisser des traces sur Kofi Kingston, heureusement ce ne fut pas le cas mais la foule de L.A. n’a pas été dupe et a quand même conspué pendant un bon moment ceux qui normalement devaient être les favoris de la foule.

4e combat : Victoire de Charlotte vs Nikki Bella pour le titre de championnat féminin.

Mes impressions : Un excellent combat qui a su me tenir en haleine et oui, même plus que le combat d’ouverture entre Cena et ADR!

Bella a démontré qu’elle était plus qu’une simple Diva avec quelques prises surprenantes et un haut niveau d’intensité pour la durée du combat. En ce qui a trait à Charlotte, on voit bien que c’est une naturelle et qu’elle mérite de porter le titre de championne, petit bémol sur la fin du combat, j’aurais pris quelques minutes de plus question que Charlotte vende un dévastateur « Alabama Slam » portée sur elle aux abords du ring mais sinon, c’est la fin qu’on pouvait entrevoir puisque la réelle aspirante au titre devrait être Sasha Banks.

5e combat : Victoire de Seth Rollins vs Kane pour la ceinture de champion du monde.

Mes impressions : Rien à signaler dans ce combat, un combat typique de Kane qui heureusement ne s’est pas étiré inutilement, résultant en une victoire sans équivoque de Rollins avec le pedigree.

6e combat : Victoire de Owens sur Ryback pour le titre Intercontinental.

Mes impressions : Même chose que pour le combat précédent mais encore plus expéditif, encore une fois c’est une bonne chose pour moi puisque moins je vois Ryback sur un ring, mieux je me porte, Owens a été égal à lui-même et je lui enverrais même quelques fleurs pour réussir à paraître aussi bien malgré la présence du Big Guy dans le même ring.

Hâte de voir de quoi sera fait le suite pour notre Québécois!

7e combat : Victoire de Brock Lesnar sur Undertaker dans un ultime Hell in a Cell match.

Mes impressions : WoW, le clou de la soirée dans équivoque! Comme mentionné plus tôt, je crois que toute la soirée était dédiée à faire bien paraître cet ultime affrontement entre les 2 et ce fut réussi.

Un combat sanglant, des objets bien utilisés, une psychologie du ring inégalée qui nous faisait valser d’hésitation entre les 2 opposants, bref, tout ce qu’on pouvait souhaiter et même plus avec une finition innovatrice dans l’utilisation de l’environnement autour pour parvenir à ses fins avec Lesnar soulevant le tapis et le coussinet de protection exposant ainsi les planches de bois dont est constitué le ring et toute la dangerosité que ça implique question qu’ils l’utilisent chacun leur tour pour culminer finalement sur un F5 dévastateur du vainqueur.

Et la conclusion du gala qui laisse planer ce à quoi pourrait ressembler le début de la fin pour l’homme d’outre-tombe en élevant les Wyatt au sommet de la hiérarchie du côté sombre…nous laissant dubitatif pour la suite, ce qui est toujours la bonne chose à faire!

Somme toute Hell in a Cell, à défaut d’être un grand cru (Peut-être était-ce tout le « hype » entourant l’évènement avec la promotion en grandes pompes à coups de HBK, Stone Cold, Ric Flair et compagnie qui avait placé la barre un peu haute au niveau des expectations.) aura eu le mérite d’être un 3 heures divertissant avec une conclusion des plus satisfaisantes.

Rendez-vous ce soir pour un RAW aux retombées de ce Hell in a Cell et si tout va bien, dans les prochains jours pour une nouvelle édition de « Mon RAW et le vôtre »!

Pour en discuter : Forum Lutte

El Cloun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *