Le Canadien en séries depuis la conquête de la Coupe Stanley de 1993

Bonjour.

C’est en lisant et en écoutant les commentaires des partisans depuis l’élimination du Canadien que je me suis rendu compte qu’il y a un manque flagrant de perspective dans la population et dans les médias québécois. Ça manque de réalisme, comme dirait l’autre. Et une vérification des faits s’impose.

C’est beau participer aux séries. C’est un bon programme. Mais on n’est pas dans une école primaire où l’important « n’est pas de gagner mais bien de participer ». Ça fait maintenant 24 ans (23 saisons si on enlève l’année du lock-out) que le CH n’a pas remporté une Coupe Stanley et depuis cette dernière victoire, on ne peut pas dire que la fiche en séries éliminatoires est reluisante. Dans les faits, Montréal n’a remporté que 9 rondes de séries durant cette période (voir tableaux). Et pour les besoins du présent article, j’ai séparé les périodes pour alléger la lecture et aussi pour isoler le règne de Bergevin.

Tableau 1 : Les années ‘90

Année Participation aux séries Rondes gagnées
1994 Oui 0
1995 Non 0
1996 Oui 0
1997 Oui 0
1998 Oui 1
1999 Non 0

Après la Coupe Stanley de 1993, le Canadien a participé aux séries à 4 reprises sur une possibilité de 6 mais n’a remporté qu’une série éliminatoire jusqu’au tournant des années 2000. Mais le taux de participation aux séries reste correcte (67%).

Tableau 2 : Les années 2000 à 2012 (Les années Gainey/Gauthier)

Année Participation aux séries Rondes gagnées
2000 Non 0
2001 Non 0
2002 Oui 1
2003 Non 0
2004 Oui 1
2005 Lock Out
2006 Oui 0
2007 Non 0
2008 Oui 1
2009 Oui 0
2010 Oui 2
2011 Oui 0
2012 Non 0

De 2000 à 2012, le Canadien a participé 7 fois aux séries sur une possibilité de 12, si on exclut l’année du lock-out. Le taux de participation aux séries est moins que 60%. Et le club n’a remporté que 5 rondes de séries pendant cette période. 5 petites rondes en 12 ans!

Tableau 3 : 20013-2017 (l’ère Bergevin)

Année Participation aux séries Rondes gagnées
2013 Oui 0
2014 Oui 2
2015 Oui 1
2016 Non 0
2017 Oui 0

 Depuis l’embauche de Bergevin, le Canadien a participé 4 fois aux séries éliminatoires en 5 ans et a remporté 3 rondes de séries. Sans me porter à la défense du DG Montréalais, on peut affirmer son taux de participation aux séries est très bon (80%). L’échantillon est petit, c’est vrai, mais après 5 ans, on peut quand même dire que les tendances sont révélatrices de son travail.

De plus, comme on peut observer dans les différents tableaux, la fiche du Canadien en séries éliminatoires est loin d’être spectaculaire depuis la dernière fois que les joueurs montréalais ont soulevé le précieux trophée. Mais en décortiquant les données, on peut affirmer sans se tromper que Bergevin possède une bonne marge de manœuvre en raison de la capacité de ses formations à se qualifier pour les séries. Dommage pour ceux qui souhaitent son congédiement mais ses équipes ont remporté 3 des 9 séries gagnées par le Canadien depuis 1993 et je suis convaincu que ça ne passe pas inaperçu auprès des actionnaires et propriétaires …

La beauté de la chose, c’est que l’élimination rapide du Tricolore obligera les dirigeants à se regarder dans le miroir au lieu de se contempler devant une participation aux séries d’après-saison. Les considérations passées sont futiles. L’équipe risque encore d’être différente l’an prochain. Au bonheur d’une majorité. Maintenant, c’est à Bergevin de trouver des moyens pour améliorer l’attaque. Parce que participer aux séries, ce n’est plus un objectif suffisant…

Rule

4 thoughts on “Le Canadien en séries depuis la conquête de la Coupe Stanley de 1993”

  1. En fait le vrai probleme n est pas de savoir si on participe au series ou non mais d être capable d évaluer les forces et faiblesse de ton équipe et de trouver des solutions!
    Sous l ère Gauthier et Bergevin la ligne de centre à toujours été problématique mais jamais adressé .
    Ce qui me fait conclure que t as beau avoir des pneus neufs une peinture neuve des freins neufs un moteur neuf sur ton char si tu mets pas de gaz t avanceras pas !

    1. Je rajouterais même que la statistique de faire les séries ou pas n a aucune signification et surtout pas d encenser un DG .
      Si la division dans laquelle tu évolues est la plus faible et que tu fais les series par défauts ceci n indique d aucune façon la valeur du travail de ton DG.

  2. C’est sur que lorsqu’on compare aux années 70, c’est peu, mais aucune équipe ne va vous donner son premier choix , comme Guy Lafleur, cet ère est terminé et la parité rend la chose difficile de gagner, sans joueur d’exception. Les Oilers et Toronto vont s’affronter un jour en finale de la coupe, mais ils auront végété dans les bas fonds longtemps.

    Les canadiens, c’est un peu les blue jays, une bonne equipe, mais qui aura de la misère à se rendre au bout…

    1. Moi je vois toujours 1993 comme date de départ, soit l’année de la dernière conquête de la Coupe Stanley à Montréal. Personne n’a parlé des années 1970. D’ailleurs, ça m’a jamais tenté de remonter dans le temps jusque-là, ça aurait été trop long à faire. Le constat, c’est, au final, 9 séries éliminatoires gagnées en 23 saisons pour les Canadiens …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *