Le concierge passe la moppe sur Battleground 2016 !

C’est à Washington que la WWE avait établi son champ de bataille pour cette année. Une foule à l’image de plusieurs de leur lutteurs…inodore et sans flavor.

Premier combat de la soirée.

On donne le coup d’envoi avec la WWE Womens Champion Charlotte et Dana Brooke VS Sasha Banks et partenaire mystère:

L’attente aura durée le temps des roses puisque Bailey apparait aussitôt que The Boss termine son arrivée sur le ring. Les deux « heels » n’attendent même pas que les deux anciennes de NXT finissent de célébrer leur retrouvailles pour les attaquer. Ce que j’ai retenu du combat ?? 1- Dana Brooke a envoyée Bailey dans le vestiaire à cause de coup sur le coussin de coin de ring. 2- The Boss fait abandonner Charlotte avec son Banks Statement. Victoire Sasha Banks et Bailey!!

Deuxième combat..

Un autre combat par équipe mais cette fois c’est un 6 man tag team, Les Wyatts VS New Day .
Même scénario qu’à Smackdown c’est à dire que Woods est obnubilé par le pouvoir sectaire de Bray Wyatt et le combat fini par un sister Abigail de ce dernier sur Woods. Victoire Wyatt Familiy

Ça ne passera pas à l’histoire pourtant avec des scénaristes plus créatifs on pourrait tellement amener l’histoire à un autre niveau. Victoire Wyatts.

Troisième combat.
WWE US title match Rusev VS Zack Ryder
Sans grande cérémonie ce match qui aurait pu être présenté à WWE Superstars se déroule à un rythme intéressant mais on voit la différence de calibre entre Rusev qui est une super vedette en devenir et le faire valoir de millieu de carte avec une shape qu’est Ryder. Durant le combat, Ryder casse « L’accolade » de Rusev mais ne peut rien contre une « Super Accolade » …c’est tu un comme super May West ça ??

À la fin du combat , Rusev continue d’attaquer Ryder mais à un moment donné la musique des Hype Bros se fait entendre et Mojo Rawley apparaît pour sauver Ryder d’une sévère correction. C’est beau l’amitié mais Mojo Rawley, c’est définitivement pas un nom marketing pour une future vedette. Victoire Rusev.

-En coulisses, on y voit le trio big mac de RAW en Mick Foley, Stéphanie McMahon et Seth Rollins. On pourrait ressortir les promos de Seth Rollins depuis 2 ans pis ça résumerait son propos en disant qu’il était le meilleur du Shield et que ce soir il a enfin une chance de le démontrer…Rollins est très talentueux dans le ring mais misère qu’on devrait le coacher au micro car j’ai eu le temps de m’endormir devant mon écran le 2 minutes 43 que ça a duré.

Quatrième combat.
Place au duel Montréalais Sami Zayn VS Kevin Owens
Je serai chauvin me direz vous mais selon moi ce combat était le combat de l’année à la WWE.

Les deux « bumpent » sans regarder les répercussions .RÉSULTAT ?? La foule qui jusque là était amorphe ovationne nos deux Québécois…Je suis pas une ceinture fléchée mais quand je vois deux des nôtres avoirs du succès ça me rend fier. Ah oui j’oubliais, Sami Zayn l’emporte avec un double Helluva Kick. ;0) Victoire Zayn.

Cinquième combat.
Natalya VS Becky Lynch

Nostalgique que je suis, ce combat m’a rendu heureux puisque Natalya l’a emportée avec l’aide du Sharpshooter mais non sans difficulté. Victoire Natalya

-De retour en coulisses mais cette fois avec le duo de l’heure à la WWE, Daniel Bryan et Shane-O-Mac qui pour cette promo sont envahis par le WWE champion Jeans euhh Dean Ambrose.

Sixième combat.
WWE IC championship Match The MIZ avec Maryse VS Darren Young avec Bob Backlund

Outre Maryse qui gifle Backlund et Young qui porte un Chicken Wing à Miz en dehors du ring… ce match ne sera pas considéré comme un classique. Une belle occasion ratée de donner une poussée à Darren Young en lui donnant la ceinture mais sans doute que The Miz sans ceinture est aussi insignifiant qu’un gâteau sans garniture. Le résultat est une double disqualification.

Septième combat.
Place au Co-Main event de cet événement, le 6 man tag team Enzo, Cass et John Cena VS The Club

Un match qui se déroule dans le ko total puisque jamais on a vu les lutteurs dans leur coin respectif. Cena termine le travail avec un Attitude Adjustment sur AJ Styles. Je vois beaucoup de similitude dans la rivalité entre Cena et AJ Styles que celle que je voyais il y a 10 ans entre Cena et Edge et c’est une excellente nouvelle. Victoire Cena-Cass-Enzo

Highlight Reel avec invité Randy Orton

Orton semble heureux de revenir à la WWE après 9 mois de pause, mais cela ne semble pas faire l’affaire de Y2J qui le provoque en disant qu’il est tombé dans un show mineur alors que lui se retrouve dans la meilleure division de la WWE.Il continue en disant que Brock Lesnar va le démolir à SummerSlam et que c’est dommage de faire son retour pour repartir aussi vite.

Orton lui répond que lui au moins, il n’est pas revenu après 9 mois pour affronter Fandango

Jericho, frustré, lui envoie une vidéo sur Brock Lesnar montrant de multiple Suplex. Cela fait plus rire Orton qu’autre chose et déclare que Lesnar peut faire 16, 17, 18, 19, 20 Suplex mais qu’un seul RKO suffira à le mettre à terre un seul et sans avoir besoin de se doper,

Jericho veut terminer en soi-disant répétant des mots que Lesnar lui a dit à propos d’Orton. Un lâche qui l’a évité pendant 15 ans et imbécile. Orton répondra avec un RKO « Outtanowhere » sur Y2J avant de célébrer avec la foule.

Huitième combat.

WWE Championship Match : 3  WAY Ambrose VS Rollins VS Reigns

Un match à l’image d’une chanson de Michel Pagliaro…beaucoup de rythme mais pas beaucoup de contenu. Ambrose et Rollins s’associent pour affaiblir Reigns mais au final il a fallu que Reigns porte un Superman Punch et un Spear à Rollins pour qu’Ambrose à son tour retourne Reigns pour lui porter son Dirty Deeds..Victoire de Dean Ambrose il conserve ainsi son titre et HHH danse de plaisir backstage !!

-Le concierge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *