Les entraîneurs du New Age arrivent ! – Par Elmonice

Re-bonjour à tous !

Comme certains d’entre vous, je commence à être un peu tanné de voir les joueurs se faire flanquer dehors pour des raisons telles que « Ne fit pas dans mon système » ou « Les habilités de ce joueur et son caractère n’étaient pas au niveau de mon système ». Vous remarquez à quel point le mot système est utilisé plusieurs fois par Therrien pour définir le pourquoi du renvoi d’un joueur? Non seulement Therrien l’utilise constamment, mais il n’a jamais au grand jamais essayé un autre système pouvant favoriser les habilités de ces joueurs. Oui, j’avoue qu’une loi non-écrite oblige le joueur à s’adapter à l’équipe et son système et non l’inverse mais combien de joueurs devront écoper du manque de logique tactique de Michel Therrien avant que Bergevin et les joueurs se rendent compte qu’il a parfois fait des erreurs?

Le système est crucial à une formation comme il est crucial mentalement pour un entraîneur mais comme le disait un certain Guy Boucher « Un entraîneur doit être en mesure d’entraîner tous les joueurs de sa formation » Que le joueur soit bon là-dedans ou moins bon là-dedans, l’entraîneur doit être en mesure de favoriser voir maximiser les compétences d’un joueur. Par la suite, de temps en temps dans les entraînements,  focaliser sur ses faiblesses sans que cela devienne une addiction pour l’entraîneur.

Les entraîneurs du New Age ou du futur dans tous les sports se sont adaptés à cette nouvelle façon de faire. De la manière dont le sport avance en général, d’ici 10 ans aucun entraîneur du genre Tortorella, Therrien ou Laurent Blanc, Louis Van Gaal et Mourinho au soccer européen pourront se trouver du travail au niveau professionnel car leurs habilités comme entraîneur ne seront pas adaptées au New Age. Il est maintenant important pour un jeune entraîneur qui apprend le métier de non seulement finir son secondaire mais de viser le Cegep voir l’Université car seul ce long parcours en plus les essais dans des jeunes ligues du genre Bantam A, AA, AAA, allant jusqu’aux ligues de LCH ou USHL vont leur offrir cette nouvelle manière qui est si cruciale, tant pour aujourd’hui que demain.

La facilité pour un entraîneur d’écarter un certain joueur ou de l’échanger est maintenant trop simple et dans la plupart des cas, le joueur finit par exploser dans une autre équipe sous les ordres d’un entraîneur qui fait partie du New Age. Un entraîneur du New Age peut non seulement s’adapter et j’aimerais que vous regardiez le mot s’adapter et le compreniez réellement. Comme je le disais, cette sorte rare d’entraîneur peut s’adapter à n’importe quel joueur et le faire progresser sans lui retirer les habilités qui lui ont permis de percer dans son sport. Il peut aussi mettre en place un système lucide ou chacun aura sa chance selon tous ses qualités. Cet entraîneur connaîtra tout sur ses joueurs de A à Z, de 0 à 100, ce qu’il lui permettra de pouvoir utiliser une seule phrase qui donnera ce boost si important à certains joueurs.

À l’inverse l’entraîneur simple appliquera un système où ses compétences à lui seront à la vue de tous, lui permettant ainsi d’écarter voir échanger un joueur sans l’avis de personne excepté sa direction. Dans tout ça, la direction sera illusionnée au vu des réussites du système, qui sera dirigé vers les bonnes décisions et les bonnes compétences de l’entraîneur et non celles du joueur ou des joueurs ciblés ayant été mal coachés. 

Ce que j’ai longtemps remarqué c’est que ce sujet est tabou car les partisans et les directions d’équipes sont plongées dans une matrice ou la seule et unique chose qui est importe à leurs yeux est la victoire et le bien de leurs équipes tant aimées. En dehors de ça, ils ne s’occupent pas du fait qu’un joueur ayant une marge de progression énorme ait été écarté car celui-ci ne produisait pas dans le système de l’entraîneur simpliste.

Je pourrais citer en exemple la situation de Jonathan Drouin qui est passé à deux doigts d’être échangé par le Lightning de Tampa pour les raisons exactes expliquées plus haut. Ce manque de jugement de l’entraîneur Cooper aurait été fatal pour le Lightning qui aurait pu perdre un joueur exceptionnel mais comme je l’expliquais précédemment, lorsque John Cooper s’est décidé d’essayer la méthode New Age en séries, Jonathan Drouin a totalement explosé en maximisant les qualités de l’effectif et ceux de Drouin vers le même point mais chacun avec à leur façon. Drouin a tout simplement fait ce qu’il savait faire de mieux… Jouer au hockey comme il l’a appris, et les résultats ont été fantastiques pour lui, mais aussi pour son club au complet.

Alors là est le plus gros problème du Canadien, la mentalité ancienne de l’entraîneur et non le manque de leadership, qui est une fausse excuse créée de toute pièce par une organisation qui prônait le No Excuse l’année passée… Drôle vous direz… Bien sûr mais le problème est réel et comme je le disais, tabou. Il faudra qu’il soit réglé ou l’équipe finira plongée dans la défaite à long terme…

Sur ce, bon début de saison à tous! 🙂

1 thought on “Les entraîneurs du New Age arrivent ! – Par Elmonice”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *