Les équipes et leur masse salariale.

Bon matin!

Nous ne sommes plus qu’à quelques semaines du début des différents camps d’entrainement des recrues de la LNH. Les effectifs des équipes affichent presque tous complets, mais qu’en est-il exactement.

Sur les différents sites que l’on peut consulter, les masses salariales divergent dépendamment de quels joueurs ont été mis dans les formations ou pas, mais je crois que le site General Fanager est pas mal l’un des meilleurs dans le domaine et je vais donc me servir de ce dernier afin d’étayer le texte qui va suivre qui concernera toutes les équipes du circuit, leurs effectifs et leur masse salariale.

Je vais aussi me baser sur un alignement de 23 joueurs, 14 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens, alignement que l’on considère comme normal à travers le circuit.

Tampa Bay :  Selon General Fanager l’alignement de l’équipe comprend présentement 23 joueurs et il dépasserait le plafond salarial de 637,098$, mais ce n’est pas tout à fait le cas. Sur les 23 joueurs nous retrouvons 13 attaquants, 8 défenseurs et 2 gardiens. Mais dans les 8 défenseurs nous retrouverons le nom de Matthias Ohlund, un défenseur qui a passé toute la dernière campagne sur la LTIR et qui le sera probablement encore pour la prochaine saison.

Comme Ohlund compte pour 3.6M sur la masse salariale, le fait de placer ce dernier sur la LTIR permettra au Lightning de se retrouver avec tout près de 3M de disponible sur la masse salariale et ainsi n’avoir aucune difficulté à mettre sous contrat le dernier attaquant dont l’équipe pourrait avoir besoin.

Chicago : Les Hawks était dans le pétrin en fin de saison et ils le sont encore à quelques mois avant que ne débute la prochaine campagne, car même s’ils ont lassé partir l’un de leurs joueurs le plus prometteur en Saad et qu’ils se sont départis de Sharp, entre autre pour pour les services d’Anisimov, il n’en demeure pas moins qu’ils ont encore de sérieux maux de tête avec leur masse salariale.

Il ne reste que 231,540$ de disponible sur la masse avec seulement 21 joueurs de comptabilisés, 13 attaquants, 6 défenseurs et 2 gardiens. Et du lot il y a encore le RFA Marcus Kruger qui est toujours sans contrat. Ça s’est sans compter que le contrat du défenseur Brent Seabrook, probablement le meilleur défenseur des Hawks lors de leur dernière conquête de la coupe Stanley, viendra à échéance au terme de la prochaine campagne et que ces derniers voudront très probablement lui accorder une prolongation de contrat au cours de la campagne à venir.

Je sais que les Hawks aimeraient se départir du trop dispendieux contrat de Bickell (4M), mais ils ne trouvent pas preneur et pour eux garder une partie du salaire du joueur dans un échange n’est pas réellement une option viable.

Détroit : Les Wings n’ont que 375,457$ de disponible sur le masse salariale mais au moins leur formation peut compter sur 23 joueurs sous contrat, 14 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens et tous les joueurs RFA ont été resignés.

Ce n’est pas l’idéal pour l’équipe de Détroit, mais ils pourront toujours débuter la prochaine campagne comme ça et voir s’ils pourraient libérer de l’espace sur la masse en cours de saison.

New York Rangers : Un peu comme les Wings, les Rangers n’ont pas beaucoup de marge de manœuvre sur leur masse salariale, seulement 825,875$, pour un alignement de 23 joueurs mais qui ne compte que 13 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens.

Il leur reste donc assez d’argent pour mettre sous contrat un 14e attaquant, mais il ne leur restera plus beau coup d’argent de disponible après. La signature de Stoll ce matin m’aura forcé a modifier l’article.

Washington : Un peu comme les équipes qui les précèdent, les Caps ne disposent pas beaucoup d’espace sous le plafond salarial, soit seulement 469.041$ avec une formation de 22 joueurs, 13 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens.

Donc présentement il n’ont pas assez d’espace pour se payer un 14e attaquants. Que décideront-ils de faire?? Y aller avec une formation ne comptant que sur 22 joueurs ou tenteront-ils de procéder à un échange qui libérerait de l’espace sur la masse??

Philadelphie :  Les Flyers font face à peu près aux mêmes problèmes que les Rangers, pas beaucoup d’espace (583.334$) sur la masse salariale, 23 joueurs mais seulement 13 attaquants comparativement à 8 défenseurs.

Ça fait déjà un bon bout de temps qu’ils essaient de se débarrasser d’un défenseur (Schenn) mais ils sont incapables de trouver un partenaire de danse et ils sont toujours au prise avec Lecavalier et son ridicule salaire. Du mouvement serait donc à prévoir pour eux.

San Jose : Il n’y a pas de nuage dans le firmament des Requins. Un peu plus de un million sous le plafond salarial, et une formation de 23 joueurs comprenant 14 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens.

Dans leur cas, c’est plutôt du côté de l’ambiance dans la chambre des joueurs qu’il faut s’inquiéter. Vouloir depuis si longtemps échanger un vétéran pilier de l’équipe qui refuse carrément de lever sa clause de non-échange ne peut à long terme n’avoir qu’une influence néfaste sur un esprit d’équipe.

Vancouver : Une formation de 22 joueurs, 13 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens avec un peu plus de 1.2M de disponible sous le plafond. Eux non plus il ne leur restera plus grand chose s’ils décident de débuter la prochaine campagne avec une formation de 23 joueurs.

St-Louis : Les Blues se retrouvent exactement dans la même situation que les Nucks. Une formation de 22 joueurs comprenant 13 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens mais avec un peu plus d’espace cependant sur la masse salariale, soit un peu plus de 1.7M. C’est assez pour compléter la formation à 23 joueurs mais ça ne leur laissera pas beaucoup de marge de manœuvre

.Minnessota : Le Wild peut présentement compter sur une formation de 22 joueurs, mais cette dernière comprend 3 gardiens et seulement 12 attaquants. Il est tout à fait inconcevable qu’une équipe débute la saison avec seulement 12 attaquants, il faut donc s’attendre à ce qu’un gardien soit soustrait de la formation et que 2 attaquants y soit rajoutés.

Avec plus de 1.9M de disponible sous le plafond salarial et l’argent économisé en soustrayant un gardien, il devrait rester au Wild environ 3M pour signer les 2 derniers attaquants, ce qui est tout à fait faisable.

Pittsburg : On a fait grand état de la venue de Kessel avec les Pingouins, mais personnellement je me suis toujours garder une petite gêne. Seulement 2M de disponible avec une formation pouvant compter que sur seulement 11 attaquants, voilà ce qui pour moi est plus que préoccupant. OK, comme il y a présentement 8 défenseurs dans la formation, le salaire de l’un d’eux pourra être utiliser pour ajouter un attaquant, mais il n’en reste pas moins, que pour moi les Pingouins seront l’affaire d’un gros top 6 et une première paire de défenseurs de premier plan un point c’est tout, avec pas beaucoup d’espace restant sous le plafond salarial.

Calgary : Les Flames ont près de 2.2M de disponible avec une formation comprenant 24 joueurs dont 15 attaquants. Aucun problème pour eux.

Dallas : Même chose pour les Stars, 2.3M de disponible avec une formation de 24 joueurs dont 8 défenseurs. Tout est sous contrôle.

Toronto : Les Leafs peuvent compter sur 15 attaquants, 8 défenseurs et 2 gardiens avec plus de 2.5M sous le plafond. La nouvelle ère des ennemis jurés s’annonce plutôt bien.

Edmonton : Comme les 2 équipes précédentes, les Oilers peuvent compter sur beaucoup de joueurs (15 attaquants, 8 défenseurs et 3 gardiens) et beaucoup d’argent, près de 2.9M. Tout baigne dans l’huile pour eux (sic).

Montréal : Tous les RFA resignés, une formation de 23 joueurs (14 attaquants, 7 défenseurs et 2 gardiens) et aussi près de 2.9M sous le plafond salarial. Ne reste plus qu’à fignoler le tout, c’est digidou…

Columbus : Quoique la formation des Jacquets présente 23 joueurs, elle comprend 13 attaquants et 8 défenseurs. Mais avec plus de 3.7M de disponible, je n’anticipe aucun problème pour eux.

Boston : La situation est un peu plus critique pour les Oursons. Leur formation de 20 joueurs ne comprend que 12 attaquants et un seul gardien. Donc leur plus de 4.7M de disponible sur la masse salariale risque de fondre comme neige au soleil surtout s’ils continuent de faire des beaux yeux à Franson.

Los Angeles : les Kings nous présente une formation de 21 joueurs avec 13 attaquants et 6 défenseurs et une marge de manœuvre plus de 6.3M sous le plafond. Marge de manœuvre qui risque d’être terriblement amputée par le retour de Voynov (4,166,166$) comme 7e défenseur tout en ne sachant pas de quelle manière se terminera la saga Richards. L’obligation de réintégrer ce dernier sur la masse salariale de l’équipe mettrait cette dernière dans un sérieux pétrin.

Ottawa : Aucun problème pour les Sens, une formation de 22 joueurs, incluant 13 attaquants et près de 7.9M sous le plafond salarial.

Colorado et Buffalo : Des formation plus que complètes, 25 et 26 joueurs, et encore beaucoup d’argent de disponible, plus de 8.2M et plus de 12M.

New York Islanders : Brock Nelson a beau se faire encore tirer l’oreille, il reste assez d’argent aux Insulaires (plus de 9.2M) pour le mettre sous contrat tout comme les 2 autres joueurs qui complèteraient leur formation.

Floride : Situation identique pour les Panthers, même si Huberdeau ne fait pas encore parti de la formation de 21 joueurs, le fait que cette dernière compte présentement sur 8 défenseurs avec plus de 11.5M de disponible sous le plafond salarial, ce n’est qu’une question de temps avant que tout soit réglé.

Caroline : Eux aussi ont présentement une formation de 21 joueurs comprenant 8 défenseurs. L’équipe a beau avoir une masse salariale interne, les plus de 12,2M de disponible devrait facilement leur permettre de boucher les trous.

Anaheim : Bizarre de retrouver une formation aussi bien nantie que les Ducks se retrouver parmi les équipes avec le plus d’espace disponible sur la masse salariale, plus de 12.3M. Hagelin a beau être réticent à apposer son nom au bas d’un contrat, comme leur formation comprend présentement 3 gardien, ils n’auront aucun problème à finaliser le tout.

Nashville : Une formation de 21 joueurs (12 attaquants) et plus de 12.5M de disponible, aucun problème.

Winnipeg : La formation des Jets compte sur 24 joueurs, mais seulement 12 attaquants et 10 défenseurs. presque autant de défenseurs que d’attaquants. Un problème que leur plus de 12.5M leur aidera surement à résoudre.

Arizona :  Un peu comme les Jets, une formation de 22 joueurs mais aussi 8 défenseurs mais plus de 13.8M de disponible pour corriger la situation.

New Jersey : La formation qui comprend présentement le moins de joueurs soir seulement 19, 11 attaquants, 6 défenseurs et 2 gardiens. Encore beaucoup de travail attend les dirigeants des Devils, mais les quelques 14.5M de disponible sous le plafond salarial devrait surement leur donner un coup de main, nonobstant leur limite interne.

Voilà pour ce qui en est de la mise à jour des différente formation du circuit à ce stade-ci de l’entre-saison. Sur ce je vous souhaite de passer une belle journée, salut! Santa.

 

3 thoughts on “Les équipes et leur masse salariale.”

  1. Toujours un plaisir de te lire Santa! Super interessant et juste assez d’info pour bien voir la situation générale. Merci!

  2. Belle job de synthèse Santa. On voit un peu mieux le bon travail de Bergevin qui a permis au CH de finir 2 ieme l’an dernier, (et ce sans avoir bénéficié de premier et deuxième choix au repêchages rappelons-le), tout en gardant une saine gestion administrative dans le contexte fiscale le plus difficiles de la LNH. Bravo Marc!

  3. Santa….merci,merci,merci..tu es le meilleur de la toile en ce moment….pu capable des ramassis des autres sites….un vrais texte avec une âme….bonne continuité lami…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *