Marc Bergevin un homme de parole.

Bon et beau dimanche matin à tous!

En tous cas, personne ne pourra dire que Marc Bergevin n’est pas un homme de parole. Il nous avait averti qu’il n’allait pas tenter d’améliorer son équipe avec les UFA et il a tenu parole. Il a fait fi de tous les amateurs qui dès qu’il voit un gros nom de disponible faudrait que le Canadien mette la main dessus sinon la direction ne devient composée que d’une bande d’incompétents qui regardent passer la parade.

C’est pourtant simple, pis là je ne dirai pas que s’est simple comme de l’eau de roche, le Canadien n’avait pas la place sur sa masse salariale pour se lancer dans des surenchères des joueurs autonomes. Oui, Bergevin veut améliorer son équipe, mais pour ajouter un joueur d’impact à sa formation il doit absolument libérer du salaire en retour, ce qui n’arrive pas quand tu signes un UFA.

Donc à moins qu’un joueur veuille absolument signer un contrat à rabais avec le CH, il ne fallait pas s’attendre à des miracles et il n’y en a pas eu. Marc Bergevin a déposé des offres qui était raisonnables pour lui, les joueurs ont préféré signer ailleurs, tant mieux pour eux.

Et pour tous ceux qui sont déçus ce matin parce que le Canadien n’a pas signé un seul joueur d’impact, voulez-vous bien me dire lequel de ces joueurs aurait pu faire mieux que la prometteuse relève du Canadien pourrait faire??

Vermette a préféré retourner à la maison, qui pourrait lui en vouloir, St-Louis a pris sa retraite, félicitation, Frolik, Beleskey, Ward et Williams trop chers non merci et il n’y avait pas de place pour Beauchemin dans la brigade défensive de Montréal. C’est un peu décevant dans le cas de Oshie, mais nous ne saurons qu’en septembre prochain si Bergevin a bien fait de ne pas surenchérir à l’offre des Caps ou non.

Ça se sont tous des dossiers qu’il faut maintenant oublier et voir ce qui pourrait maintenant être fait. Je ne crois réellement plus que nous devons nous attendre à une signature surprise au cours des prochaines semaines. Par contre une transaction elle pourrait très bien se produire.

Un de mes amis lui n’est pas nécessairement de cet avis, il préfèrerait que le Canadien fasse confiance aux jeunes. Je ne peux pas être complètement en désaccord avec cette manière de voir les choses, par contre nous savons tous que la fenêtre est maintenant ouverte pour le Canadien, et qu’elle pourra probablement le rester pour les 3-4 prochaines années, alors est-ce que le Canadien peut vraiment prendre son temps pour développer le jeune talent qui pousse??

À quelque part je ne pense pas, le Canadien doit frapper le plus tôt possible avant que le ciel ne lui tombe sur la tête. Lors des 2 dernières saisons, Price a terminé la campagne incommodé par des blessures au bas du corps, alors pourquoi défier le destin?? La fenêtre s’est entrouverte, le Canadien doit en profiter le plus tôt possible.

La belle relève n’aura qu’à être patiente et prête au cas où. Au cas où des échanges ou des blessures  leur libéreraient des postes. Ce n’est certainement pas souhaitable, mais c’est pourtant là que tout se passe, par la profondeur qu’une équipe peut disposer, et on ne peut réellement pas dire qu’à ce niveau l’an passé les Bowman, Tangradi, Andrighetto, Thomas, Dumont et Bournival furent une force pour le Ch. Donc au tour maintenant des Scherbak, Hudon, Carr et McCarron de nous démontrer qu’ils peuvent faire mieux.

Sur ce je vous souhaite un beau dimanche, salut! Santa.

4 thoughts on “Marc Bergevin un homme de parole.”

  1. J’ai déjà laissé un commentaire et il a été effacé après « modération », il y avait un problème ???

  2. Bien d’accord avec toi Santa, Bergevin est bien un homme de parole et j’espère maintenant qu’avec quelques années d’expérience derrière la le… toupet il deviendra « fin renard ».

    A sa place j’attendrais au moins jusqu’au fête avant de prendre la décision d’aller chercher un « Top 6 « . Pourquoi ? La grosse question de Galchenyuk, s’il joue au centre ça nous prendra un ailier gauche sinon ce sera un centre no. 1 et ça on devrait en être branché à ce moment là.

    Aucun doute dans mon esprit que ce n’est pas avec David Desharnais comme premier centre qu’on se rendra jusqu’à l’ultime trophée, trop faible sur la route et en Série ainsi que sur le jeu de puissance, il est un pis-aller pour le moment et ça ne me surprendrait pas du tout qu’il finisse l’année en Europe, prêté par son équipe.

    Si après les fêtes les étoiles sont bien alignées il sera temps à mon avis de frapper le gros coup jusqu’à la date limite des transactions en mars étant donné le rapport du salaire d’un joueur sur le plafond salarial à ce moment là (± 25%).

    Tel est le scénario que je préconiserais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *