Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 01/07/2019)

De Dallas, on amorce la soirée directement avec le 1er combat !

Braun Strowman vs Bobby Lashley (Falls Count Anywhere)

Pas de gagnant, le combat prend fin sur une monstrueuse Spear de la part de Braun à travers les écrans LED qui provoque plusieurs décharges pyrotechniques et l’arrivée des secours à toute vitesse, toute l’équipe médicale et d’urgence y est, y compris Corey Graves qui quitte son poste de commentateur pour constater les dégâts de près, puis on escorte les 2 athlètes sur civière.

Et c’est là que le doute s’installe, légitime ou pas, avec la caméra fixe, le silence radio, la noirceur, la pause publicitaire sans avertissement, même la foule ne semble plus certaine de quoi faire et comment réagir, et ça, ça vaut de l’or ! Arrangé ou pas avec le gars des vues, c’était bien joué et une excellente entrée en matière pour l’ère Heyman, mais surtout pour un combat dont l’intérêt général était au plus bas.

The Viking Raiders vs New Day

Victoire New Day via disqualification quand Samoa Joe attaque Xavier Woods.

Kofi viendra à la rescousse et suite à la foire, on a notre prochain combat.

New Day avec Kofi vs Viking Raiders avec Joe

Victoire Samoa Joe avec la Coquina Clutch sur Kofi.

-Maverick, obsédé par le titre 24/7, emmène sa femme à RAW les yeux bandés en lui faisant croire qu’ils allaient à leur lune de miel, lorsqu’elle s’en rend compte, elle lui lance un ultimatum : Elle ou le titre 24/7.

-AJ, Gallows et Anderson reflètent sur la semaine dernière et la défaite des Good Brothers contre les Vikings mais aussi la courte victoire d’AJ sur le jeune Ricochet qui a bien failli le battre, à un point tel que les 2 amis ont pris un pari, Anderson met sa jolie femme asiatique en jeu sur une victoire de Ricochet !

No Way Jose vs Cesaro

R-Truth se dissimule dans la conga line et tente Maverick (Dans la foule) devant sa femme…Avant même qu’il n’ait le temps de réagir, le troupeau 24/7 se pointe et c’est le moment pour Truth de prendre la poudre d’escampette.

Oh oui, et le combat…Aucun résultat puisqu’il n’aura jamais lieu, Cesaro détruit No Way Jose à l’extérieur de l’arène.

-En coulisses, les champions par équipe NXT, The Street Profits, font leur 1re apparition à RAW.

-Shane et Drew McIntyre adressent la situation Taker/Reigns et défient UT de venir les rencontrer face à face dans l’arène, ce qu’il fera en grandes pompes pour expliquer les raisons de sa présence de la semaine dernière : Il veut récolter leurs âmes impures.

Natalya vs Lacey Evans (Avec Corbin)

Victoire Evans d’une Woman’s Right avec un peu d’aide de Corbin à l’extérieur.

-En coulisses, Anderson et Gallows tirent les ficelles en confrontant d’abord Ricochet puis AJ, c’est à leur tour de tenter d’éveiller le Styles du bon vieux temps, et ce dernier embarque dans le jeu et défie Ricochet à un combat pour le titre US dès ce soir.

Elias vs Miz (2 de 3)

Victoire Miz 2 à 1.

-Entrevue Becky et Rollins interrompue par les Kanellis qui les mettent au défi de les affronter maintenant.

Seth Rollins et Becky Lynch vs Mike et Maria Kanellis

Victoire Becky sur Mike par Disarmer.

À mi-chemin du combat, Maria s’en prend verbalement à Mike pour ne pas l’avoir bien protégé, quand Becky tente de s’en mêler, Maria annonce qu’elle est de nouveau enceinte mais ensuite remet le tout en doute en mentionnant que Mike n’est pas assez homme pour ça…causant la distraction et ultimement, la défaite de Mike par soumission.

Après le combat, Maria continuera de rabaisser le pauvre Mike qu’elle considère comme sa b*tch de service.

-Paul Heyman continue d’entretenir le doute sur la présence ou non de Brock sur place…mais se butte aux Street Profits qui le narguent avant de tirer leur révérence de leur première présence sur RAW.

-A Moment of Bliss : Invité Nikki Cross. Entrevue coupée par l’arrivée de Carmella qui questionne la relation malsaine entre Cross et Bliss, qui la défie à un combat sur le champ.

Bliss (Avec Cross) vs Carmella

Victoire Carmella avec un Roll Up expéditif.

Cross (Avec Bliss) vs Carmella

Victoire Cross.

-Drake Maverick et sa dulcinée quittent l’aréna mais madame doit faire un stop aux toilettes, pendant ce temps la horde 24/7 passe, Truth sort de sa cachette, Maverick l’assomme de sa valise et devient le nouveau champion 24/7 avant de quitter pour de bon une fois madame revenue, pour sa vraie lune de miel.

Ricochet (c) vs AJ Styles (Pour le titre US)

Victoire et toujours champion, Ricochet.

Plus tôt dans le combat, AJ fut déclaré victorieux mais la décision renversée par un officiel de l’extérieur puisque le champion avait un pied sous les câbles.

Après le combat et la poignée de main respectueuse, sous pression par Gallows et Anderson maintenant aux abords de l’arène, AJ se tourne contre Ricochet qui devra subir les assauts des 3 garnements.

C’est le retour du Bullet Club (Ou The Club à la WWE) !

FIN.

—-

On a pu sentir l’empreinte de Paul Heyman toute la soirée, et c’est une excellente nouvelle ! Les Kanellis, le Bullet Club, les débuts des Street Profits et même le 24/7 semblait plus intéressant, et ce n’est pas peu dire !

Reste que le début de la soirée a donné le ton, en ce moment même je me demande encore jusqu’à quel point c’était mis en scène, néanmoins, peu importe si ce l’était à 100%, 50% ou pas du tout, ça m’a rappelé à quel point le facteur  »Tout peut arriver à la WWE » me manquait, après tout, il faut bien que le fait d’être en direct semaine après semaine serve à quelque chose non ? Le show est aseptisé depuis tellement longtemps qu’on finissait même par l’oublier…

Bref, une dizaine de combat entrecoupés de bons segments en coulisses et aux abord de l’arène vaudront à cette soirée la note de 7 sur 10 avec un gros 4 sur 5 pour le divertissement et un 3 sur 5 pour l’action dans l’arène.

Maintenant j’ai hâte de voir si on sentira autant la présence d’Eric Bischoff sur SmackDown Live, ce sera à Nebka de nous le dire !

El Cloun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *