Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 08/10/2018)

Après un bref séjour en Australie pour un Super Show-Down qui aurait pu et dû s’appeler Super  »House » Show-Down puisqu’à part la présence de John Cena déguisé involontairement en JBL et l’aspect nostalgie d’un combat ultime entre Taker et HHH avec Kane et HBK dans les parages, c’était pas mal ce que c’était, un beau gros house show devant 70 000 personnes. Mention honorable au combat Styles-Samoa Joe qui a été le combat de la soirée à mon humble avis. Toujours est-il que ce soir la WWE est de retour en sol Américain, à Chicago pour Monday Night RAW !

C’est HHH d’abord puis HBK ensuite qui ouvriront le bal ce soir, sérieux et sans fla fla cette fois. HHH discourt longuement sur le respect (Ou le manque de…c’est selon) pendant que HBK nous fait part de sa longue réflexion sur la dégelée encaissée aux mains des Brothers of Destruction (Après la victoire de HHH sur Taker) pendant le trajet interminable entre l’Australie et les États-Unis, réflexion qui mènera à une question de 3 mots de HHH à HBK : Are You Ready ?? Oh, HBK l’est toujours mais est-ce que Kane et UT eux le sont ? Seront-ils prêts pour ce qui les attend à Crown Jewel en Arabie Saoudite ? Le retour de HBK après près de 10 ans mais surtout, celui de DX ! Donc, sans le moindre respect pour eux, s’ils ne sont pas prêt, DX a 2 mots pour les frères : SUCK IT !

1er combat : Bobby Lashley (Avec Lio Rush) vs Kevin Owens

Victoire Lashley via Dominator.

Pendant le combat, Rush encourageait et la foule, et Lashley mais Chicago ne voulait rien entendre et s’est plutôt rangé unanimement derrière Owens faisant de lui le  »face » pour la soirée…Après avoir pensé que c’était une nouvelle tentative ratée de nous faire aimer Lashley, force est d’admettre que le plan était de nous le faire détester tout le long puisqu’après le combat, il est revenu attaqué par 2 fois le pauvre KO sous les huées soutenues de la foule. (Soit c’était planifié, soit la WWE a réagit rapidement et changé ses plans  »on the spot »…j’opte cependant pour la 1re option.)

-En coulisses, d’ailleurs, c’est encore Lashley et Rush qui viennent interrompre une entrevue avec Bayley et Balor de façon arrogante et condescendante, assumant pleinement semble-t-il, leur nouveau rôle.

-Elias est sur le ring, il expliquera en chanson la défaite de son équipe au Super Show-Down, la distraction causée par la nouvelle coupe de cheveux de Cena, l’accent et la bouffe Australienne étant les principaux coupables.

2e combat : Ronda Rousey et les Bella Twins vs Riott Squad

Victoire Rousey via Clé de bras sur Ruby Riott.

Après le combat, Nikki attaque Ronda par derrière pendant la célébration, menant à un 2 vs 1 sur la championne qui même si elle s’est bien défendue, ne pouvait rien devant la force du nombre. Les nouvelles méchantes du ring, Nikki et Brie humilient Ronda Rousey.

3e combat : Bayley et Balor vs Mahal et Fox (Avec Singh)

Victoire Balor Coupe de Grâce sur Mahal.

-En coulisses, Dolph offre un pep-talk à Drew et Braun pour ce soir mais Drew se tanne rapidement et remet son partenaire à sa place…après tout, lui et Braun n’ont rien à se reprocher en Australie pendant que lui…Mais Braun est à bout des 2, il leur rappelle que leur rôle est de l’aider à reprendre le championnat Universel et remporter des matchs, dont celui de ce soir contre The Shield.

-Baron Corbin est sur le haut de la rampe pour nous présenter son concept de Global Battle Royal qui aura lieu dans quelques instants et dont le gagnant sera un des 4 représentants de RAW dans ce qui sera un championnat du Monde (World Cup) disputée à Crown Jewel en Arabie Saoudite entre 8 opposants, 4 de RAW et 4 de Smackdown Live, et bien sûr, il prendra part à cette bataille royale.

4e combat : Global Battle Royal mettant en vedette 10 concurrents de partout dans le monde : Un Russe, un Égyptien, un Mexicain, un Polonais, un Chilien, un docteur de l’Antarctique, un Belge et un Espagnol (Nul autre que le fameux Conquistador ! 😉 😉 ) et lui-même des États-Unis.

Victoire Conquistador !

Après avoir cru à sa propre victoire comme le prévoyait le plan en se plaçant contre 9 jobbers, Baron eut la surprise de voir le Conquistador, qui se tenait penaud hors de l’arène pendant le combat, le surprendre à la toute fin et le passer par-dessus le 3e cable ! Pas avant de lui avoir appliqué quelques souplesses arrières et surtout, un Olympic Slam ! Et oui, vous l’aurez deviné, l’homme vêtu d’or n’était nul autre que le médaillé d’or olympique, Kurt Angle qui sera celui qui se joindra à John Cena comme 2e participant sur 8 dans la future World Cup.

5e combat : Ember Monn vs Nia Jax

Victoire Moon via compte de 10 de Nia à l’extérieur.

-Trish Stratus se joint à nous dans l’arène et pendant qu’elle tente de répliquer aux fausses allégations faites par Bliss la semaine passée, cette dernière se pointe avec Mickie James, s’en suit une séance de crêpage de chignon en règle et une invitation de Trish à en découdre immédiatement. Après un face à face, Mickie s’interpose et s’invite dans le match à Crown Jewel, forçant Stratus à se chercher une partenaire pour un match par équipe…et sans plus tarder la voici : Lita ! Un rififi éclatera entre les 4 laissant les 2 anciennes gloires dans l’arène pendant que Bliss et James retraitent au vestiaire.

-En coulisses, démonstration d’unité de The Shield à l’ancienne, caméra en mains.

6e combat : Bobby Roode et Chad Gable vs The Ascension

Victoire Gable via Roll Up / German Suplex.

La fin de match laisse Roode perplexe quand Gable lui passe devant pour terminer le combat par lui-même…Mais Roode devra attendre une autre fois pour se questionner puisque The Authors of Pain avec Drake Maverick se pointent pour massacrer autant The Ascension que Gable et Roode sous les acclamations de la foule qui scande AOP ! AOP !

-Paul Heyman fait son apparition au haut de la rampe, il est ici lui aussi pour voir le combat entre The Shield et Dolph, Drew et Braun. Il est heureux de voir encore une fois, comme il y a moins de 72 heures, Roman et Braun se tapocher dessus allègrement après une envolée de 20 heures, et tout ça, pour le plaisir des fans de la WWE. Parce que les athlètes de la WWE, c’est ce qu’ils font. Voilà ce qui les différencie de Brock Lesnar, qui lui, se prélasse tranquillement dans le confort de son foyer, probablement même qu’il dort en ce moment dans son propre lit, après avoir mangé un bon repas et s’être entraîné dans son gym, il pense à lui d’abord et avant tout sans se soucier des autres, et c’est pourquoi, Paul peut prédire facilement qu’à Crown Jewel, son client redeviendra le champion Universel.

7e combat : The Shield vs Braun, Dolph et Drew

Victoire Drew via Claymore Kick sur Ambrose.

Même si pendant le combat, on a eu droit à de la bisbille dans le camp de Strowman, McIntyre et Zigler, c’est quand même eux qui rentrent au vestiaire main dans la main pendant que du côté des perdants,  Dean Ambrose quittera les lieux après coup, laissant ses frères d’armes derrière lui sans même les regarder.

FIN.


Pas grand chose à redire au niveau du divertissement avec le retour de Lita et celui d’Angle, sans parler des présences de Stratus, HHH, HBK et Paul Heyman. 4 sur 5.

Côté action dans le ring, dur de se plaindre des performances des athlètes ce soir, surtout après avoir traversé la planète dans les derniers jours ! Disons que le décalage n’a pas trop paru, 4 sur 5 aussi.

Maintenant si on ajoute Lashley et les Bellas qui tournent leurs vestes de côté de même que les doutes semés dans le camp de Dolph, Drew et Braun et encore une fois par Ambrose quant à sa loyauté au Shield, on voit que la WWE tente d’épicer la sauce et j’aime ça. La foule quant à elle a peut-être jouée un grand rôle en prenant fermement position derrière Owens et plus tard AOP, alors voyons ce que la suite nous réserve mais pour le moment, je suis pleinement satisfait qu’on me tienne sur le bout de mon siège et en attente du prochain mouvement alors un beau 8 sur 10 autant pour l’effort que pour le résultat !

-El Cloun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *