Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 08/08/2016)

En direct d’Anaheim en Californie, la WWE vous présente RAW is WAR !

Après le récapitulatif de la semaine dernière, on apprend que Sean  »Puff Daddy » Combs sera votre hôte pour le soirée.

La musique d’Enzo et Big Cass retentit et c’est avec eux que le spectacle commencera ce soir ! Enzo nous parle de sa partie de cuise de la semaine passée avec Sasha Banks qui fut interrompue par Y2J et c’est suffisant pour que celui-ci le défie en duel…N’en fallait pas plus pour que Jericho vienne l’accepter tout en présentant celui qui agira comme Big Cass le fait pour, son nouvel ami, son frère Canadien, Kevin Owens. Après un échange verbale coloré, on aura droit à notre premier combat de la soirée.

1er combat : Enzo (Avec Cass) vs Y2J (Avec KO)

Victoire de Y2J par DQ sur interférence de Big Cass.

Évidemment, l’interférence survient après que KO ait lui-même ouvert le bal pour que le gentil se fasse prendre en venant à la défense de son partenaire.

Après le match, Big Cass met le nouveau duo JeriKO au défi pour un combat par équipe à SummerSlam…défi accepté avec plaisir.

Belle chimie entre ces 4 là, en fait on ne peut pas vraiment manquer notre coup, surtout au micro avec 3 maitres en la matière sur 4 et un 4e qui pour un géant, se débrouille passablement bien. Dans le ring aussi on a à faire avec de bons travailleurs alors pour le moment, c’est une combinaison gagnante.

-En coulisses, pendant que Mick explique à Steph au téléphone la raison de son invitation à Daniel Bryan ce soir, Sasha Banks vient demander un match handicap entre elle, Charlotte et Dana à SummerSlam…tant qu’à devoir la guetter hors du ring, pourquoi ne pas les affronter les 2 en même temps ? Mick a une meilleure idée, ce soir si elle défait Dana, Sasha aura son combat 1 vs 1 avec Charlotte, sinon, ce sera un match 2 vs 1.

2e combat : Braun Strowman vs Jorel Nelson (Le Jobber de la semaine)

Victoire de Strowman avec un Reverse Chokeslam.

Rien à dire, on continue à faire la preuve de la domination de Strowman avec des squash matchs et selon moi, ça fonctionne.

-En coulisses, Mick rencontre Puff Daddy qui rencontre New Day, sans Big E (Blessé au bas du corps par The Club)

3e combat : Titus O’Neil vs Darren Young (Avec Bob Backlund)

Victoire de Darren Young avec un Roll Up en tenant la culotte de Titus.

Rien à dire, Young remet la monnaie de sa pièce à Titus en inversant les rôles dans une rivalité qui ne passera pas à l’histoire…

Au retour, Seth Rollins nous gracie de sa présence ! Ce soir, il n’est pas là pour parler de lui…après tout, ça donnerait quoi ? Tout le monde sait à quel point il est bon…non non, ce soir il veut nous parler de Finn Balor, un lutteur qu’il avait sous-estimé, contrairement à ce qu’il pensait, il n’est pas seulement une pâle imitation de lui-même…il est athlétique, agile etc etc…mais aussi irrespectueux, arrogant et ignorant, d’ailleurs, qui est Finn Balor ? Vous savez que ce n’est pas son vrai nom Finn = Guerrier Célèbre, Balor = Roi Démon…de toute façon, Seth, le mythe, la légende, l’homme, deviendra le nouveau et premier champion universel à SummerSlam.

4e combat : Sheamus vs Cesaro

Victoire de Cesaro avec un Roll Up par derrière.

Bien que je n’accroche pas aux histoires impliquant Sheamus, c’est quand même un bon athlète et un bon lutteur…avec Cesaro qui lui, est excellent et fait bien paraître tout le monde contre lui, ça donne un combat qui a de l’allure mais pour cette rivalité, j’en suis moins sur…

5e combat : Dudley Boyz vs Neville et Sin Cara

Victoire de Neville avec le Red Arrow

Pas vraiment bon, à mes yeux, aucune chimie entre les participants. Ceci dit, Neville, tout comme Cesaro, est très bon alors ça sauve un peu le spectacle…pour ce qui est des Dudleyz, ça va de mal en pis pour eux.

Au retour, on sort le tapis rouge et les grandes tables pour la réception de mariage, ou plutôt la reconstitution de celle-ci. Une maudite chance que Lana était superbe à regarder parce que c’est un 10 minutes de ma vie que je ne pourrai jamais reprendre…

Ennuyeux au possible autant l’un que l’autre mais me je me disais que c’était peut-être pour nous préparer à une séparation un jour et que ce jour-là, j’allais me souvenir des images du mariage et tout mais non, en fait peut-être que oui mais pour le moment, on comprend vite que si ce segment était long et pénible, c’était voulu pour que Roman Reigns arrive en sauveur et soit acclamé par la foule pour nous sortir de ce calvaire ! Un bel accueil qui n’aura pas duré très longtemps, en fait aussitôt qu’il agrippera le micro pour parler, ce fut le retour à la normale, dommage, ça allait mieux pour lui dernièrement avec un personnage plus arrogant, plus méchant, un bad ass qui agit et qui NE PARLE PAS et surtout ne tente pas de faire dans la comédie !

Mais bon, c’est plus fort qu’eux…Bref, évidemment, le tout dégénérera quand Rusev refusera le challenge pour la ceinture US à SummerSlam et ensuite défendra l’honneur de sa dulcinée, et ça se terminera avec Lana face première dans le beau gâteau de mariage.

-En coulisses, en réponse à Rusev qui se plaint, Foley fera le match qu’il a refusé et ce sera Roman vs Rusev à SummerSlam pour le titre US.

6e combat : Sasha Banks vs Dana Brooke (Avec Charlotte)

Victoire de Sasha avec le double genou au plexus.

La mauvaise communication entre les méchantes sera à l’origine de cette victoire de la championne et lui permettra d’affronter Charlotte 1 contre 1 pour la ceinture dans 2 semaines.

Après la pause, au tour de Balor de répliquer dans une vidéo, à Rollins. Il expliquera la légende derrière son personnage. Un beau montage qui vient ajouter au mythe…surtout pour ceux qui connaissent moins Finn Balor, ceux-ci, et Rollins, feront donc connaissance avec le Démon, à SummerSlam.

Gallows et Anderson suivront avec un sketch qu’on voulait comique, déguisés en médecin qui explique le nouveau mal, celui dont souffre Big E et qui pourrait en frapper plusieurs autres, c’est à dire la maladie des poteaux de coin de ring…qui fait surtout souffrir le bas du corps des affligés. Avec un pot d’oeufs dans le vinaigre, on multiplie les blagues de testicules…vous voyez le genre. Mettons que ce n’est pas l’image que les fans du Bullet Club se faisaient à leur arrivée à la WWE…

7e combat : Luke Gallows (Avec Anderson) vs Kofi Kingston (Avec Xavier Woods)

Victoire de Gallows avec une prise dont le nom m’échappe mais qui n’est pas son Gallows Pole.

Un combat qui aurait pu être bon mais qu’on semble avoir garroché par manque de temps, aucune idée du temps officiel du match mais ce fut très expéditif.

-Golden Truth sont à l’extérieur et au lieu de la recherche de Pokemons, cette fois c’est une promo pour Scooby Doo avec la camionnette et Truth qui se montre jaloux de la mascotte de Scooby grandeur nature…tout est bien qui finit bien, les 3 comparses iront au cinéma ensemble. Ouin…c’est ça.

Mick Foley fait maintenant son chemin vers le ring pour y inviter son homologue de SmackDown Live, Daniel Bryan. Après des compliments réciproques et des excuses mutuelles, on se chamaille un peu sur l’arrivée de la nouvelle ceinture à RAW dont Byan s’est moqué sur un talk show dédié à SD Live. Rusev cependant viendra interrompre la chicane pour rappeler à son DG qu’il y a déjà un champion à RAW et c’est LUI, le champion US ! Furieux que le diminutif Bryan se moque de lui, le gros Bulgare le menace mais cette fois, c’est Cesaro qui intervient et demande le combat de championnat promis dans les dernières semaines par Mick s’il faisait la preuve qu’il le méritait…chose faite selon lui après 2 victoires consécutives contre Sheamus. Avant que Foley n’acquiesce à sa demande, Daniel Bryan aura eu le temps de se faire plein d’amis en disant tout haut ce que tout le monde pense tout bas, c’est à dire en mentionnant à Cesaro que selon lui, il est complètement sous-utilisé sur RAW. Si quelqu’un sur ce show écoute la foule, la réaction parlait d’elle-même.

8e match : Cesaro vs Rusev (Pour le titre US)

Victoire de Rusev avec un Kick après l’interférence de Sheamus.

À l’instar du combat plus tôt en soirée, Rusev tout comme Sheamus est un bon travailleur dans l’arène, ce ne sont pas que de bêtes méchants du ring, ils savent lutter mais les 2 personnages n’ont toujours pas réussi à venir me chercher…Encore ici, Cesaro s’impose malgré la défaite alors ça sauve un peu la mise pour moi.

Parlant de sauver la mise, notre héros du jour, Roman Reigns viendra à la rescousse de Cesaro qui se faisait malmener par Sheamus pour clore le spectacle de ce soir avec une Spear…

Fin.

Pas un grand spectacle ce soir. On tente des choses mais ça ne colle pas toujours…J’aurais fait sans le mariage, Scooby Doo, le sketch des docteurs, Titus et Young et Puff Daddy (Il était où lui en fin de compte ?) …Et cette fois, pas de KO ou de Zayn dans le ring pour relever le spectacle, par chance on a donner du temps de jeu à Cesaro mais on a mis nos oeufs dans le panier de Rusev et Reigns et ça n’a pas fonctionné à mon humble avis…D’ailleurs, on a manqué le bateau en insistant sur leur histoire au lieu de celle entre Balor et Rollins qui n’ont eu droit qu’à du temps au micro et rien dans le ring, tout comme Orton et Lesnar, ce sont les 2 histoires principales alors j’ose espérer que celles-ci seront mises de l’avant la semaine prochaine alors qu’on sera à moins d’une semaine de SummerSlam.

Pour toutes ces raisons, pour moi, même si on m’a tout de même diverti ce soir, ce sera un maigre 6,5 sur 10.

-El Cloun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *