Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 11/12/2017)

En direct de Cleveland en Ohio, la WWE nous présente sa plus récente édition de RAW is WAR !

C’est avec Samoa Joe qu’on débute la soirée et ce dernier se dit très peu impressionné par The Shield, en groupe ou individuellement…Ce soir il affrontera Dean Ambrose mais pour l’instant, c’est Roman Reigns qu’il veut, et il le veut seul ! On voit Amrbose et Rollins devant un téléviseur en coulisses qui regarde Joe faire du temps sur l’arène en attendant l’arrivée de Roman…qu’ils iront chercher eux-mêmes question qu’il puisse à son tour regarder la télé avant d’enfin se décider d’aller rejoindre Joe sur le ring.

Dès son arrivée, c’est l’empoignade, on devine facilement que le tout se voudra un piège pour Reigns qui sera pris en embuscade par Joe, Sheamus et Cesaro avant de voir ses amis du Shield venir à sa défense, ce 3 vs 3 se terminera à l’avantage du Samoan et The Bar. Résultat de l’escarmouche, comme on le verra plus tard, tous les partenaires seront bannis des abords du ring pour les combats de la soirée.

1er combat : Bayley + Mickie James (Avec Sasha Banks) vs Paige + Mandy Rose (Avec Sonya Deville)

Victoire de Paige et Rose

-Bray Wyatt et Matt  »Woken » Hardy se lance dans le dernier épisode de rire et délire version WWE, c’est à dire qu’on délire chacun notre tour et on termine le segment avec une bataille de rire. Wyatt machiavélique, Hardy fou allié. Un bon segment mais indescriptible, ça marche pour le moment sauf qu’il ne faudrait pas trop étirer la sauce avant de passer à l’action parce que déjà, sauf à la toute fin, la foule s’amusait moins que la semaine dernière…

-On profite d’un échange entre Gulak et Enzo pour nous annoncer la décision de la WWE de révoquer la chance donnée à Rich Swann d’affronter Drew pour devenir l’aspirant numéro 1 (Pour ceux qui l’ont manqué, Swann est aux prises avec la justice dans une histoire de violence conjugale…Il est donc suspendu indéfiniment par la WWE) On annonce donc un Fatal 4 Way de la 2e chance ce soir entre Alexander, Nese, Ali et Daivari. Enzo échappe accidentellement le nom de Nia Jax dans la liste des aspirants…Gulak lui fait remarquer mais ‘Zo nie…Drew pense avoir compris qu’Enzo tentait de lui passer le message d’être prêt pour n’importe qui, y compris Nia Jax ! Ouaip, c’est ça… 😉

2e combat : Finn Balor vs Curtis Axel (Avec Bo Dallas)

Victoire de Balor via Coup de Grâce

Au départ, ce fut un 2 contre 1 jusqu’au son de la cloche mais néanmoins, Finn dispose facilement de Curtis Axel.

-Kane a hâte de se débarrasser de Braun ce soir afin d’aller affronter Brock à la Royal Rumble pour devenir le nouveau champion Universel.

3e combat : Seth Rollins vs Sheamus (Tous les partenaires sont interdits aux abords du ring)

Victoire de Rollins via King’s Landing (Qu’on appelle maintenant simplement, le Genou)

-Ambrose est interviewé par sa femme Renée Young qui lui demande sa stratégie pour ce soir contre Joe, en fait Dean ne va pas la dévoiler, il est juste sur-excité par l’affrontement.

4e combat : Alexander vs Ali vs Nese vs Daivari (Fatal 4 Way de la 2e chance)

Victoire d’Alexander via Lumbar Check sur Daivari.

Ce sera donc Cedric Alexander vs Drew Gulak pour le titre d’aspirant #1 et la chance d’affronter Enzo pour la ceinture CW.

-Gulak et Enzo se crêpent un peu le chignon en coulisses mais c’est plutôt Nia Jax qui vole le show en relançant Enzo, elle l’invite même à une future rencontre pour approfondir leur relation…How you doin ?

5e combat : Cesaro vs Roman Reigns (Pour le titre IC)

Victoire de Reigns via Spear

Encore une fois, aucune aide extérieure n’était possible pour ce combat avec les partenaires interdits d’accès.

-Au tour de Braun d’avoir hâte de passer au travers de Kane pour affronter Lesnar à la Rumble.

6e combat : Asuka vs Fox.

Aucun résultat, aucun combat.

Fox ne se présentera jamais mais Paige et Absolution oui. Surprise, Fox a été malmenée en coulisses et ne pourra remplir ses obligations…Laissant amplement de temps pour Paige et cie afin de converser avec Asuka, à qui elles ont déjà laissé 2 chances dernièrement, c’est maintenant le temps de se tasser ou se faire tasser pour celle qui représente le dernier rempart devant le trio qui a écarté jusqu’à maintenant tous les obstacles importants devant elles.

Évidemment, Asuka ne se tassera pas et sera rapidement victime d’un 3 contre 1 jusqu’à ce que toutes les femmes de l’alignement de RAW fassent preuve de solidarité et viennent à sa rescousse ! Ce sera donc un 8 contre 3 en défaveur d’Absolution qui retraitera finalement au vestiaire.

-Kurt Angle demande à un officiel que le ring soit renforcé pour le combat Braun-Kane en fin de soirée mais Jason Jordan vient à sa rencontre pour s’excuser de ses nombreuses demandes qu’il met sur le dos de son intensité (Tel père, tel fils après tout…) Mais recommence tout de même son manège en se demandant pourquoi il n’est pas celui qui a la chance d’affronter Joe…Ne s’est-il pourtant pas bien défendu contre plusieurs gros noms depuis ses débuts ? Là-dessus, Kurt lui explique la différence entre père et DG, et lui rappelle justement que  »bien faire » n’est pas gagner, qu’il n’est pas prêt pour Samoa Joe, et qu’il aura son combat seulement lorsque LUI, décidera que ce sera le bon temps, pas avant. Ok papa…Euh…Kurt.

7e combat : Dean Ambrose vs Samoa Joe

Victoire de Joe via Coquina Clutch

À mi-chemin, Jason Jordan vient se mettre le nez dans le combat. Son intervention auprès de l’arbitre empêche celui-ci de compter les épaules de Joe au tapis après une descente du coude (Prise avec laquelle Ambrose n’a probablement jamais remporté un match à la WWE de toute façon…) Dean se préoccupe de Jordan et Joe lui fait payer avec un Jumbo Jet à l’extérieur, en bout de ligne, la distraction aura raison d’Ambrose qui se fera prendre dans la Coquina Clutch.

-Dana Brooke semble être devenue la statisticienne et recherchiste au développement du Titus Brand World Wide, Gallows et Anderson en profite pour dire ce qu’ils pensent de ce type d’emploi : Nerds. Mais on a pas le temps d’élaborer parce que le monstre parmi les hommes est dans les parages et se dirige droit vers le ring pour son match contre la grosse machine rouge !

8e combat : Braun Strowman vs Kane (Le gagnant affrontera Brock Lesnar à la Royal Rumble pour le titre Universel)

Combat nul, double décompte à l’extérieur.

Après le son de cloche signifiant la fin des hostilités et le verdict nul, les 2 s’en donnent à coeur joie, on se sert des escaliers, d’une chaise et d’une table pour en finir et c’est justement sur cette dernière que Braun portera son Running Power Slam fatidique.

Qui affrontera Lesnar ? À suivre !

Fin.


Honnêtement, un RAW peu inspiré et très prévisible.

On sent un certaine fatigue, qui serait normal chez les athlètes vu les nombreuses dates de tournée, mais non, c’est plutôt chez les scripteurs qu’on la sent…Peut-être aussi vu la distance entre le dernier gala d’importance et le prochain, on préfère monter les histoires lentement mais pour moi, c’est trop lent et trop peu original.

Balor est perdu plus que jamais dans ce mixte, pas d’Elias cette semaine, un seul segment avec le DG qui contrairement à son habitude décide de laisser la soirée se terminer sur un  »no contest » hué par la foule d’ailleurs…Une ouverture de soirée qui s’éternisait avec un Samoa Joe qui semblait essayer d’étirer le temps du mieux possible laissé à lui-même au centre du ring.

Du coté des bons coups, j’aime bien l’histoire qui lie Enzo et Nia, les CW ont été excellents comme toujours et la rivalité entre Wyatt et le nouveau et  »Woken » Matt Hardy, si on étire pas trop les sketchs humoristiques, pourraient devenir de l’or pour la WWE…Mais ça, ça reste à voir. On peut aussi ajouter que la qualité des combats était au rendez-vous ce soir, d’ailleurs, Roman et Cesaro ont eu droit à l’admiration tout à fait méritée de la foule sur place.

Bref, pour une écriture paresseuse, au divertissement, je donnerai la maigre note de 2 sur 5. Pour ce qui est de l’aspect sportif de la soirée, par respect pour les athlètes qui eux se sont donnés à 100% dans chacun des combats, j’accorderai la note de passage de 3 sur 5 pour un total de 5 sur 10.

-El Cloun.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *