Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 21/02/2017)

En direct du Staples Center à Los Angeles en Californie, RAW is WAR…Mais avant, on récapitule un des meilleurs segments de la dernière décennie, le Festival of Friendship !

RAW débute ensuite avec Kevin Owens, seul sur le ring, assis sur une chaise, ceinture en main, dans la noirceur avec pour seul éclairage une lumière blanche braquée sur lui.

Maintenant qu’il a les feux de la rampe sur lui seul, il peut répondre à la question : Pourquoi ? Pourquoi il pense qu’il sortira vainqueur et toujours champion à Fastlane ? Si à 15 ans, on lui avait dit qu’il serait du combat principal d’un PPV de la WWE pour défendre son titre contre Goldberg, il nous aurait traité de fous…Non pas qu’il ne se voyait pas champion, ça il l’a toujours su, mais un combat principal contre Goldberg? Et la foule de scander  »Goooldberg, Gooooldberg »…Ouais, le cri de ralliement qui fait croire à Bill qu’il est invincible, le chant qui le suit depuis ses débuts. Pour sa part, Kevin n’a jamais cru en Goldberg, même plus jeune quand il le voyait à son meilleur, au sommet de sa carrière. Oh, il a battu Lesnar…Big deal, Brock ne l’a tout simplement pas pris au sérieux mais pas lui, lui sait à quoi s’attendre et sait quoi faire pour battre Goldberg. Pas compliqué, pas besoin de le battre de vitesse ou de force, il n’aura qu’à l’avoir à l’usure…Kevin a l’habitude des combats de longue haleine, pas Bill, et cette fois, ce ne sera pas un classique 90 secondes de Goldberg mais bien un vrai combat et ça, c’est la spécialité de KO. En résumé, Bill, les super héros n’existent pas, et à Fastlane, il n’y aura pas de You’re Next! En ce qui concerne Owens, Goldberg You’re Nothing! Ah oui et pour ce qui est de Chris Jericho….Niet, rien, KO laisse tomber le micro et quitte sans réponse.

1er combat : Sheamus & Cesaro vs Enzo & Big Cass ( Les gagnants deviennent aspirants #1 à Fastlane )

Victoire d’Enzo & Cass via East River Crossing sur Cesaro.

Pas un mauvais combat, toujours plaisant de voir Cesaro en action et il était encore excellent ce soir…Rendant d’autant plus pénible cette victoire des 2 comédiens en charge du volet participation de la foule de la soirée, Enzo et Cass. Ces deux-là sont nettement surévalués par les grands penseurs de la WWE, d’ailleurs, la foule sur place semble d’accord avec moi puisqu’après le combat, quand Enzo se moque de Cesaro, il est terrassé par un Brogue Kick de Sheamus sous les cris de Thank You Sheamus à l’unisson des spectateurs…

En coulisses, KO quitte l’aréna mais Mick Foley l’arrête pour lui dire qu’il a un match ce soir contre Sami Zayn.

2e combat, catégorie CW : The Brian Kendrick vs Tozawa

Pas de résultat parce que pas de combat quand Kendrick met son Captain’s Hook sur Tozawa avant même le son de la cloche.

Ça aurait pu être bon mais on verra ça un autre tantôt.

3e combat : Roman Reigns vs Gallows et Anderson (Match handicap)

Victoire de Gallows et Anderson par disqualification de Reigns qui se sert d’une chaise.

Après le combat, comme si ce n’était pas assez risible de faire un combat handicap impliquant les champions par équipe et un mal-aimé, Reigns les décime d’un SuperMan Punch à Gallows et d’une Spear à Anderson.

-On apprend que que New Day seront les hôtes de WM 33.

4e combat : New Day vs Mahal & Rusev ( avec Lana )

Victoire de New Day via Midnight Hour sur Mahal.

Encore un match qui repose sur les plans de machine à crème glacée de New Day…Cette fois, c’est la Russe Lana qui a hacké le portable de New Day pour s’emparer des plans. Xavier détruit l’appareil et les plans sont sains et saufs, wouptidou…

-Hommage à George The Animal Steele, décédé plus tôt cette semaine.

Austin Aries est sur le ring dès le retour de la pause et nous aurons droit à une signature de contrat pour le match de championnat CW entre Gentleman Jack Gallagher et Neville.

Les 2 signent et Neville quitte rapidement, ça déçoit Jack qui aurait aimé qu’en bons anglais qu’ils sont, ils prennent le thé et les biscuits ensemble. Neville lui fait remarquer qu’il est une vraie caricature, un stéréotype, une honte. Tout ce que lui n’a pas voulu être et que la WWE et les américains en général lui demandait d’être. En passant, il rappelle à Gallagher que les fans de la WWE ne rient pas AVEC lui mais bien DE lui. Jack réplique qu’il ne joue pas les gentleman, il en est un. Neville vire la table à l’envers et attaque Gallagher mais ce dernier aura le mot final grâce à un coup de tête et son parapluie.

5e combat : Nia Jax vs Jobber de la semaine (Sarah Pierce ?)

Victoire de Jax via Samoa Drop.

Squash match.

Après la pause, Bayley répond à Charlotte qui demande qu’elle cède la ceinture pour l’avoir gagné en trichant grâce à Sasha Banks.

Bayley est encore émue d’avoir réalisé son rêve d’enfance, elle salue et remercie son père et Stephanie fait son entrée ! Elle aussi croit que Bayley devrait renoncer à sa ceinture, après tout, dans ses rêves de jeunesse, elle ne devait pas se voir gagner son combat avec de l’aide extérieur comme ça été le cas la semaine dernière…Est-elle prête à laisser de côté son intégrité pour un championnat ? Bayley hésite mais son amie Sasha vient lui faire reconsidérer sa décision en s’en prenant par la bande à Stephanie McMahon. Bayley prend finalement sa décision et NON, elle ne laissera certainement pas tombé son titre au grand plaisir de la foule. Charlotte nous fait ensuite l’honneur de sa présence et à bien y penser, elle non plus ne veut pas que Bayley cède le titre, elle préfère la battre au prochain PPV pour lui ravir. Sasha s’en mêle et défie Charlotte à un match ce soir, défi accepté et nous avons notre prochain combat !

6e combat : Sasha vs Charlotte

Victoire de Sasha via Bank Statement

Dana Brooke a tenté d’intervenir mais cette fois c’est Bayley qui lui barre la route pour paver le chemin de la victoire à Sasha.

-L’intronisé de la semaine au temple de la renommée de la WWE pour WM33 : Diamond Dallas Page.

7e combat : Sami Zayn vs Kevin Owens

Victoire de KO via Pop Up Power Bomb

Combat à sens unique puisque Samoa Joe vient prendre Zayn en embuscade sur la rampe avant le match, Sami faisant preuve de courage demande que le combat ait lieu quand même malgré la sévère correction servie par Joe mais ce fut peine perdue, Kevin ne lui laissant aucune chance.

-En coulisses, Steph et Mick s’affrontent et on revoit enfin le vrai Mick Foley au cours de la confrontation.

-Entrevue de fond de Michael Cole avec Brock Lesnar et Paul Heyman dominée par Paul à son meilleur qui monologue pour vendre le combat entre son protégé et Goldberg à WM 33, au passage, il sème le doute sur ce qui pourrait se passer à Fastlane entre Goldberg et KO pour le titre que Lesnar compte bien voir autour de la taille de son adversaire de WM pour ainsi lui ravir et devenir champion Universel.

Au retour, on renforcit le ring pour une finale de géant entre Braun et Big Show !

8e combat : Braun Strowman vs The Big Show

Victoire de Strowman via Body Slam

Après le combat (Bien meilleur que ce qu’on pouvait anticiper) Reigns vient régler ses comptes avec 2 SuperMan Punchs à Braun…Mais un Drop Kick et un Body Slam plus tard, c’est lui qui gît sur le ring pour la fin de cette édition de RAW is WAR !


Ouin ouin ouin…que dire de ce RAW ? Quand le meilleur moment de la soirée est le fait saillant de la semaine dernière, ça regarde plutôt mal ! Enzo et Cass aspirants # 1 et ce, devant Cesaro et Sheamus ? Un combat CW prometteur qui n’a pas lieu, idem pour le combat tout aussi prometteur entre KO et Zayn. Un match handicap impliquant et surtout, faisant mal paraître les champions par équipe, une histoire bâtie autour de plans de machine à crème glacée, un squash match…Ouf.

Sur une note plus positive, notons le combat entre Charlotte et Sasha, le monologue de KO en début de spectacle, la tentative de créer de l’intérêt autour du championnat CW entre Gallagher et Neville, le retour potentiel du vrai Mick Foley, et pour en avoir vu des tonnes dans ma vie, un combat de géant de loin meilleur que prévu.

Cette fois, les bons coups n’ont pu sauver les mauvais et pour la première fois depuis très longtemps, je n’accorderai pas la note de passage à cette édition de RAW, ce sera donc un 5,5 sur 10 pour moi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *