Mon RAW et le vôtre (Édition du 21/12/2015) et Slammy Awards 2015 !

On ouvre le show avec une récapitulation du RAW de la semaine dernière et on se lance directement dans celui de cette semaine avec Stéphanie qui investit le ring vêtue de son plus beau sourire parce que c’est une McMahon et que les McMahons ne s’apitoient pas sur leur sort, au contraire, ils se relèvent plus fort ! Encore plus ce soir parce que c’est soirée de célébrations avec la remise annuelle des Slammy de la WWE !

Roman Reigns vient donc pleuvoir sur sa parade avec lui aussi son plus beau sourire et les deux jouent avec la foule, Stéphanie l’enjoignant de quitter SON ring puisqu’elle est SA patronne et qu’elle lui ordonne, le champion de son côté, même s’il aimerait bien quitter, la foule l’en empêche à grands coups de NO, NO, NO…pour la faire enrager encore plus, il lui tourne le dos et décide de quitter par lui-même pendant qu’elle lui demande maintenant de rester…la princesse est hors de ses gonds tandis que Roman remonte les escaliers acclamé par la foule, multipliant les high fives et les seflies en chemin.

Foi de Stéphanie McMahon, il le payera cher puisque ce soir, c’est SA famille qu’il met dans le trouble…d’abord les Usos qui affronteront New Day dans un match handicap 3 vs 2 et son bro Dean Ambrose qui sera dans une cage face au Celtic Warrior Sheamus !

-Belle interaction entre les 2 ainsi qu’avec la foule, je me suis surpris à apprécier le nouveau Roman, arrogant, baveux, sur de lui et quand même bad ass, l’air de celui que rien n’effraie, même pas un McMahon.

Maintenant, place aux célébrations !

Je vous donne ici le lien pour les nominations de la soirée gracieuseté de prowrestling.net je me contenterai de vous dévoiler le gagnant puisque ça s’inscrit dans le déroulement de la soirée et peut même influer sur celle-ci.

1er Slammy de la soirée présenté par Dolph Ziggler : Break Out Star of The Year (Recrue ou plutôt, le lutteur ayant connu sa grande éclosion dans l’année)

Gagnant : Neville.

Évidemment ça ne fera pas l’affaire de Kevin Owens qui écorche la WWE au passage quand il mentionne qu’il en a vu des choses ridicules depuis son arrivée mais que celle-ci remporte la palme, il croit avec raison qu’il aurait dû emporter ce prix alors il interrompt les remerciements de l’homme que la gravité a oublié et même si ce dernier décide de quitter le plateau, c’est plutôt Ziggler qui s’offusque et lorsque KO lui dit que le seul trophée qu’il aurait pu gagner aurait été celui du Has Been of the Year, la bagarre éclate ! Les 2 s’affronteront plus tard dans la soirée question de régler leur différend.

Et la noirceur fut….les Wyatt sont sur le ring puisque Bray affrontera Kane dans le 1er match de la soirée.

Match no.1 : Bray Wyatt vs Kane

Résultat : Aucun, la famille Wyatt s’en prend à la Big Red Machine et les ECW Originals arrivent à la rescousse ! On reprendra donc le combat mais ce sera un 4 vs 4.

Match no. 2 : La Famille Wyatt vs Kane + Dudley Boyz + Tommy Dreamer

Résultat : Victoire des Wyatt grâce à Luke Harper avec le coup de la corde à linge sur D-Von.

-Combat correct tout au plus qui servira à faire avancer la rivalité des équipes ainsi que celle à venir visiblement entre Kane et Braun Strowman.

2e Slammy de la soirée présenté par Santino Marella : LOL Moment of The Year.

Gagnant : R-Truth

3e Slammy de la soirée remis par Paul Heyman : OMG Moment of The Year.

Gagnant : Kalisto

Match no. 3 : Kevin Owens vs Dolph Ziggler

Résultat : Victoire d’Owens avec une Pop Up Power Bomb OUTTA NOWHERE !

-Comme pratiquement toutes les semaines, Owens nous offre un match candidat au titre de meilleur combat de la soirée, les This is Awesome de la foule en témoignent encore une fois…et quel Power Bomb dévastatrice ! Faut dire que Ziggler est aussi un sacré travailleur alors c’est une recette gagnante !

4e Slammy de la soirée présenté par Stéphanie elle-même sera remis au Superstar of the Year.

Gagnant : Seth Freaking Rollins en béquilles mais présent ce soir pour nous rappeler à quel point il est bon et comment il compte revenir en force en 2016…Redesign. Rebuild. Reclaim.

-Boy que je m’ennuyais de lui moi…et Dieu sait que j’ai hâte à son retour à temps plein ! En favori de la foule ou en méchant, il est l’avenir de la WWE.

Match no. 4 : Alberto Del Rio vs Jack Swagger

Résultat : Victoire d’ADR avec la descente du 3e cable, pieds devant dans la poitrine.

Après le match, la League of Nations démolit Swagger terminant le tout avec un Brogue Kick de Sheamus.

-Bon petit match qui ne passera pas à l’histoire.

5e Slammy de la soirée remis par Mark Henry : Héros en chacun de nous remis à celui ou celle s’étant le plus impliqué dans toutes sortes de causes.

Gagnant : John Cena

6e Slammy de la soirée remis par nul autre que Santa Claus joué pour l’occasion par Bo Dallas : Retour surprise de l’année.

Gagnant : Sting

Match no. 5 : New Day vs Usos (Handicap Match 3 vs 2)

Résultat : Victoire des Usos avec la prise du p’tit paquet sur Xavier Woods.

-Divertissant comme c’est leur habitude, New Day sait jouer avec la foule, autant avant, pendant qu’après leur combat.

7e Slammy de la soirée remis par R-Truth : Diva de l’année.

Gagnante : Paige…mais oh non !! On nous fait le coup de Miss Univers de la veille et c’est finalement Nikki Bella qui l’emporte !

 

Les 2 sont bonnes joueuses et on termine le tout dans une accolade, on est fier, et pour cause, des avancées de la division féminine.

Match no. 6 : Rusev (Avec la Ligue des Nations) vs Neville 

Résultat : Victoire de Rusev avec son Accolade.

Après le match L.O.N  répète son manège et Sheamus Brogue Kick Neville.

8e Slammy de la soirée remis par Miz : This is Awesome Moment of The Year.

Gagnant : The Rock et Ronda Rousey, malheureusement absents pour accepter le trophée. 

Match no. 7 : Brie Bella vs Becky Lynch 

Résultat : Victoire de Becky avec le Disarmer

-Les filles travaillent fort pour nous offrir des combats de qualité semaine après semaine, ça vaut la peine de le souligner.

9e Slammy remis par Ric Flair : Match de l’année 

Gagnant : Undertaker vs Brock Lesnar, les 2 sont absents au grand dam des partisans de Minneapolis mais Paul Heyman vient cueillir le trophée en guise de consolation.

En coulisses, L.O.N. détruit les Usos.

Match no. 8 : Sheamus vs Dean Ambrose (Match en cage)

Résultat : Victoire de Dean Ambrose avec un peu d’aide de Roman Reigns.

-Match jugé un peu sévèrement dans les premières minutes par la foule…était-ce le manque d’intérêt qui marque tout ce qui touche Sheamus ? Toujours est-il qu’on criait This is Boring à pleins poumons pendant que les 2 adversaires s’évertuaient à donner le meilleur combat possible mais encore faut-il leur laisser le temps de bâtir une histoire !

Néanmoins, ils s’en sont bien sortis selon moi, changeant les chants de Boring à des Oh et des Ah bien mérités, l’un avec un White Shark de la 3e corde, l’autre d’une descente du coude du haut de la cage jusqu’aux derniers instants qui verront nos belligérants s’en donner à qui mieux mieux du haut de la cage jusqu’à ce qu’Ambrose finisse par se laisser tomber en bas de celle-ci pour être couronné vainqueur !

Avant cette fin spectaculaire, Reigns sera venu faire le ménage de la League of Nations qui avait fait la pluie et le beau temps toute la soirée, et ce, de belle façon : Spear, Super Man Punch et chaise au menu…chaise qu’il réussira même à faire entrer à l’intérieur de la cage pour aider son bro Dean à se sortir d’impasse afin de le mener à cette dite fin.

On quitte avec les 2 amis qui remontent la rampe victorieux et on passe à Stéphanie qui rage devant son petit écran installé en coulisses quand un interviewer arrive pour lui demander ses impressions et c’est sur lui qu’elle passera cette rage, le rouant de coups jusqu’à ce qu’apparaisse le générique de la fin.

Voilà qui conclut l’édition 2015 des Slammy Awards, un bon show duquel je n’attendais rien en particulier puisque l’emphase est généralement mis sur le côté divertissement plus que sur l’aspect action dans le rign mais qui n’aura pas déçu livrant sur les 2 fronts, seules les absences des nommés tels The Rock, Ronda Rousey, Sting, Brock Lesnar et Taker auront quelques peu ternis la soirée même si on ne s’attendait pas à les voir…en contrepartie, agréablement surpris par la présence de Seth Rollins !

En gros, une belle soirée et on se dit à la semaine prochaine 😉

El Cloun

P.S. Voici la liste complète des gagnants des Slammy 2015 incluant les gagnants hors d’ondes : Wikipédia Slammy 2015 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *