Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 22/08/2016)

De Brooklyn, New York, ce soir c’est un RAW important puisque nous connaîtrons les retombées du plus gros gala de l’été, SummweSlam 2016 !

À tout seigneur tout honneur, on commence la soirée avec des images de SummerSlam et la victoire du nouveau champion Universel, Finn Balor. Évidemment, ça veut aussi dire une mise à jour sur la situation concernant sa blessure à l’épaule et la triste nouvelle qu’il devra délaisser ton titre puisqu’il sera absent pour une période de 6 mois. On voit quand même tout son courage quand, en images, on le voit clairement replacer son épaule après sa blessure, continuer et même remporter son combat.

Mick et Steph sont sur le ring pour accueillir le valeureux champion sortant qui fait son apparition le bras en écharpe mais tout sourire, ceinture à l’épaule. Il remercie la WWE, ses dirigeants, les autres lutteurs en coulisses, y compris Seth Rollins et bien sur, tous les partisans. Il les rassure qu’il sera de retour pour reconquérir son titre aussitôt rétabli. Mick reprend la ceinture et Finn quitte sous les applaudissements de la foule…Pour finalement croiser tout au haut de la rampe, son adversaire d’hier, Seth Rollins…Lui aussi, tout souriant !

Comme on s’y attendait, Seth demandera qu’on lui remette immédiatement le titre, après tout, tout le monde y est, Steph, Mick, lui, la ceinture vacante (Qui est toujours aussi conspuée que la veille mais comme c’est la même foule blasée, y a pas de surprise)… Alors pourquoi pas couronner celui qui de toute façon, est le VRAI champion?

Sami Zayn, Y2J, Kevin Owens, Enzo et Big Cass ainsi que Roman Reigns voient les choses autrement et c’est ainsi qu’une série de matchs culminant sur un Fatal 4 Way la semaine prochaine sera mise sur pied afin de couronner le prochain champion Universel…et ça commence maintenant avec Zayn et Rollins !

1er combat : Sami Zayn vs Seth Rollins  (Match #1 de la série)

Résultat : Victoire de Seth Rollins avec le Pedigree. 

Une blessure (Vraie ou fausse ?) à Sami sera l’histoire de ce match quand il atterrira de façon un peu étrange suite à un saut de mouton par dessus Rollins à partir de la 2e corde…Dès ce moment, Zayn fera preuve de courage (Ou de ses talents d’acteur) pour terminer le combat. Comme quoi certains lutteurs sont capables d’avoir un excellent match et de raconter une histoire intéressante même sur une seule jambe !

2e combat : Kevin Owens vs Neville (Match #2 de la série)

Résultat : Victoire de Owens avec un Brise-Nuque.

Jericho, l’ami canadien de KO sera venu causer une distraction suffisante pour faire perdre sa concentration à Neville. Malgré un temps limité, Neville et KO peuvent donner tout un spectacle et c’est ce qu’ils ont réussi à faire encore ce soir.

-Au retour, New Day viendront célébrer une autre défense réussie du titre de champion par équipe de la WWE. Big E est de retour et tout le monde est heureux. Un 365e jour en tant que champions, ça se souligne! Un moment de sérieux pour remercier les grands responsables de leur succès…Qui ? qui ? Qui ? qui ? VOUS ! Vous qui les avez appuyés et avez été vocaux pendant les bons comme les mauvais moments. On célèbre donc en grand avec une Pinata remplie de BootyOs mais les célébrations seront de courte durée quand The Club, sans les habits de docteur, viendront interrompre la fête.

Vous fêtez quoi ? Vous avez conservé vos titres mais vous avez quand même perdu hier…et donc, vous nous devez un match revanche. Le travail de démolition commencera dès ce soir pour mener à ce match parce que ce sera Big E vs Anderson, après la pause.

3e combat : Big E (Avec Xavier et Kofi) vs Karl Anderson (Avec Luke Gallows)

Résultat : Victoire de Big E avec le Big Ending

Juste comme je pensais que c’en était fini des folies avec The Club et qu’on les prendrait enfin au sérieux…Voilà que Big E se défait d’Anderson en moins de 2…bien sur tous les participants ont mis leur grain de sel dans le combat mais en dehors du ring, rien pour empêcher Big E de récolter la victoire de façon nette. Ceci dit, pour les fans du Club, plus souvent qu’autrement, les perdants des matchs en simple précédant un combat par équipes sortent gagnants du combat qui compte le plus, celui pour le titre.

-Plus tard ce soir, les frère Dudleyz viendront faire une annonce importante, celle anticipée depuis un certain temps, c’est à dire, leur retrait du monde de la lutte…Est-ce que tout ça se déroulera sans heurts ? C’est ce qu’on saura d’ici la fin de la soirée.

-Au retour, on a la mauvaise idée de donner le micro à Titus O’Neil, seul, au milieu du ring…et c’est brutal ! Après nous avoir bafoué quelques phrases (En fait, la plupart de ses phases les unes après les autres…Ça en faisait pitié et la foule ne s’est pas gênée pour lui faire sentir…) Il s’en prendra à Darren Young et Bob Backlund et les invitera à le joindre sur le ring. Le courageux Backlund répondra à l’invitation du géant noir et tentera même de lui appliquer sa prise de l’aile de poulet mais sans surprise, Titus le renversera ainsi que Young venu à la rescousse…Mesdames et messieurs, nous avons un nouveau méchant du ring et c’est Titus O’Neil.

-Après une autre pause, c’est Lana qui nous attend dans le ring pour présenter son champion US de mari, Rusev.

4e combat : Rusev vs Big Cass (Avec Enzo) (Match #3 de la série)

Résultat : Victoire de Big Cass par compte de 10 à l’extérieur de Rusev. 

Pour semer le doute, Rusev a bien vendu dés le départ une blessure aux côtes subies face à Reigns hier…C’était la seule façon de rendre crédible la victoire de Cass sur le champion US qui a préféré se retirer de la série de matchs plutôt que d’aggraver sa blessure.

-En coulisses, l’annonceur aux 1001 noms tente et réussit à semer un peu de zizanie entre les 2 nouveaux meilleurs amis du plusss beau pays du monde, Y2J et KO.

De retour des commerciaux, la nouvelle 2 fois championne du monde Charlotte, accompagnée par Dana Brooke fait son entrée sur le ring et après avoir pavanée et bien sur, s’être moquée de Sasha Banks, elle sera interrompue dans sa sortie par le DG Mick Foley qui viendra la féliciter et lui rappeler que dès son retour de blessure, Sasha aura droit à un match revanche pour la ceinture. Maintenant, elle n’aura pas de journée de congé suite à sa victoire d’hier parce que Mick a signé LA plus importante agent libre sur le marché…La nouvelle membre de la division féminine, l’ex-championne de la NXT : Bayley !! Qui fera une entrée triomphale acclamée chaudement par la foule qui l’attendait.

Bayley est incrédule devant tout ce qui se passe et ne peut croire que tout est vrai…elle veut même sceller le deal avec Mick d’un câlin, sa spécialité ! Charlotte rejettera la nouvelle du revers de la main mais Bayley elle, challengera la championne pour son titre…Malheureusement, ça ne sera pas pour ce soir puisque Charlotte n’est ni prête ni habillée pour la circonstance mais Dana elle, oui alors nous avons donc notre 5e combat de la soirée !

5e combat : Bayley vs Dana Brooke (Avec Charlotte)

Résultat : Victoire de Bayley avec le Bayley to Belly Suplex

Voilà une fille qui sait jouer avec la foule et que les gens aiment…Entrée réussie pour Bayley même si elle ne faisait pas face à Sasha ou Charlotte, elle a su sortir son épingle du jeu face à une Dana qui malgré un bon physique, n’est pas dans la même ligue si on parle strictement de lutte.

-En coulisses, Sheamus se vante de sa victoire de la veille et promet que contrairement à toutes les équipes de la ville de New York, il sortira gagnant de son 4 de 7 contre Cesaro.

6e combat : Braun Strowman vs Jobber de la soirée, Johnny Knockout…qui avoue à Byron Saxton que s’il fait ceci, c’est qu’il aime les gros hommes en sueur…

Résultat : Victoire de Strowman avec un Reverse Chokeslam

Squash match habituel pour Strowman…On peut imaginer que bientôt, il aura droit à un vrai challenge mais en attendant, un peu comme les fameux comptes de 5 de King Kong Bundy, il sert une 2e fois sa prise de finition à son adversaire et demande à l’arbitre de refaire le tombé pour démontrer sa domination.

-Au retour, l’annonce tant attendue des vétérans Dudley Boyz et c’est aux cris d’E-C-W qu’ils se font accueillir.

C’est un Bubba émotif qui prendra le micro pour remercier les fans pour leur respect, bon an mal an, qu’ils les aiment ou les détestent…D-Von parlera pour sa part de tout le chemin parcouru, toutes les innovations, les adversaires mémorables comme Edge et Christian, les frères Hardy. De concert, ils demanderont à la foule, pour une fois, de s’applaudir eux-mêmes en guise de remerciement…C’est rare dans ce métier que les athlètes peuvent quitter sous leurs propres termes mais cette fois, soyez-en assurés, c’est de cette manière qu’ils quitteront….Mais pas tout de suite parce la musique des Shining Stars viendra interrompre leurs adieux. Bon débarras pour eux, il était temps ! Ils se moqueront des nouveaux retraités en leur offrant des billets pour Porto Rico et ce qui devait arriver arriva…Pour une dernière fois : 3D, Whazzup, et D-Von : Get the Tables !!! Mais pas le temps d’y arriver, Anderson et Gallows sortis de nulle part viendront tuer le moment magique et après s’être vaillamment défendu, c’est D-Von qui goûtera à la médecine (Ouais, j’ai pas eu à y penser longtemps à celle-là 😉 ) du Club et sera le récipiendaire d’un Magic Killer au travers la table. Les Dudleyz auront donc droit, avec raison, à une tournée d’adieu dans un programme contre Gallows et Anderson à qui ça fera le plus grand bien d’affronter des légendes dans une rivalité qui sera, espérons-le, plus violente et sérieuse que comique.

7e combat : Y2J vs Roman Reigns (Match #4 de la série)

Résultat : Victoire de Reigns avec la Spear.

Décidément, c’est pas la violation du code de conduite de la WWE et une suspension qui va empêcher la WWE de nous enfoncer son SuperMan, son Hulk Hogan nouvelle génération, son John Cena v2.0 dans la gorge…Après nous l’avoir placé, de façon inexplicable, en demi-finale du gala d’hier, le voilà dans la grande finale ce soir qui surmonte tous les obstacles dont l’interférence de Kevin Owens pour faire sa place dans le Fatal 4 Way qui aura lieu lundi prochain pour l’obtention du titre Universel de la WWE…La bonne nouvelle dans tout ça c’est que l’association Y2J-KO se poursuivra mais la mauvaise c’est que nous serons privés, pour le moment, de les voir un contre l’autre dans le même ring avec une ceinture en jeu.

Fin de la soirée, pour une 2e soirée consécutive, sous les huées…


En tout et partout, quoi que je n’ai pas détesté personnellement l’édition 2016 de SummerSlam, le RAW de ce soir était meilleur. Rempli d’action dans l’arène et de moments forts au micro de la part des Rollins, KO, Y2J, Bayley, Charlotte, Enzo, Cass, Dudleyz et cie…À part le clusterfuck qu’a été le segment avec Titus O’Neil, pas mal tout le monde a brillé ce soir, dans et hors du ring.

Pour ce qui est de la foule, meilleure qu’hier mais on la sent quand même blasée. Il faut dire qu’à ma connaissance, ils ont eu leur part de WWE ces derniers temps à Brooklyn, je ne connais pas le compte exact mais ils en étaient à une 3e soirée en 3 soirs dans le même aréna et au minimum quelques PPV/RAW/SD et 2 NXT TakeOver dans la ou les 2 dernières années…Quand on pense que des villes doivent attendre parfois des dizaines d’années entre chaque présence télévisée RAW, SD ou PPV et se contenter d’un house show insignifiant de temps en temps en attendant…(Oui oui, je pense à nous qui devons se taper des house shows et attendre quelques années entre chaque RAW et aucun PPV depuis Breaking Point en 2009.) Ceci dit, avant de blâmer les fans, la WWE doit se regarder dans le miroir, c’est elle qui décide du pacing, du booking et du contenu en général alors le client payeur, lui, peut exprimer librement ses émotions…Disons seulement qu’une foule en attente depuis longtemps est pas mal moins dure à contenter qu’une foule qui commence à être habituée de voir ses favoris souvent…Rien de plus normal.

Mais bon, passons ! Un bon RAW, une belle soirée, autant sur le plan sportif que divertissement alors on y va pour un gros 8 sur 10 !

-El Cloun

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *