Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 27/05/2019)

De Kansas City ce soir, la WWE présente Monday Night RAW !

On amorce la soirée en coulisses ce soir avec Paul et Brock, qui devrait nous faire savoir sur qui il jettera son dévolu entre Kofi ou Seth lors de l’encaissement de sa valise MITB.

Kofi pour sa part est sur l’arène de RAW ce soir pour inviter Lesnar justement à encaisser contre lui et ce, dès maintenant mais plutôt que Brock, c’est Seth Rollins qui se pointe, pour les mêmes raisons alors il ne manque le porteur de la valise…et le voici ! Une nouvelle version de Brock cependant, un Brock dansant au beat de sa valise lui servant de boom box ! C’est la valise/boom box qui lui suggère son choix en alternant entre la musique de Kofi et celle de Seth…qui lui, en a assez de la mascarade et quitte, et donc, par sa faute, la décision de Brock devra attendre…

Pendant que Paul et Brock quittent, Dolph Ziggler en profite pour attaquer Kofi par derrière et poursuivre ce qu’il avait amorcé la semaine dernière jusqu’à ce que Xavier Woods vienne à la rescousse de son bon ami, qui lui, est escorté vers le vestiaire. S’en suit une bagarre de rue qui se propage dans les estrades où tous les coups sont permis, et c’est finalement Kofi qui reviendra pour sortir Woods des griffes de Dolph.

-En coulisses, nous avons droit à un Uso Block Party où tout le monde est invité, sauf The Revival bien sûr…

Shane McMahon (Avec Drew McIntyre) vs Lance Anoa’i (Un cousin de Roman Reigns)

Victoire McMahon via Soumission Triangulaire, avec un peu beaucoup d’aide de Drew avant même le son de la cloche.

Soulignons le long discours de Shane avant le combat au sujet de la riche histoire entre les Samoans et la WWF/E à travers les années, discours accueilli par des  »Boring » et  »AEW » de la foule qui depuis bientôt 1 heure, attend encore son 1er vrai combat…

Après que Shane ce fut acharné un peu trop longtemps sur le jeune Anoa’i en insultant l’héritage de la famille de Roman, ce dernier se pointe et règle le cas de Drew et du fils McMahon à l’aide de quelques Super Man Punch.

-Retour de Brock et Paul et cette fois, un arbitre est sur place…va-t-il prendre sa décision ? Seth aussi est de retour pour le confronter, c’est alors que Paul lit à l’arbitre le règlement qui stipule que le gagnant a une année complète pour encaisser sa valise etc etc…Visiblement, Brock lui ne connaissait pas la stipulation alors après 2 ou 3 taloches sur son gérant, sachant ce qu’il sait maintenant, il tourne les talons et envoie promener Rollins qui devra attendre.

C’est maintenant l’heure du bordel appelé 24/7…Aussitôt Seth, Brock et Paul hors de l’arène, arrivent Carmella et le champion R-Truth suivi de la ribambelle d’aspirants au titre mais en vain puisque Truth travers le ring et se sauve encore une fois avec sa belle sur le dos.

Becky Lynch et Nikki Cross vs The IIconics

Victoire Becky avec le Man Handle Slam sur Royce.

Après le combat, Lacey Evans vient narguer la championne en paradant sur la rampe.

-De retour au Uso Block Party où on aura droit à une confrontation entre eux et The Revival, gracieuseté de Naomi qui a cru bon les inviter question qu’ils fassent le paix.

Ricochet vs Cesaro

Victoire Ricochet via Hurricanrana

-Au Block Party, on joue aux poches tous ensemble.

Miz vs Braun Strowman vs Baron Corbin vs Bobby Lashley (Fatal 4 Way pour décider de l’adversaire de Rollins au Super Show Down)

Victoire Corbin via End of Days sur Miz.

-Le 24/7 se transporte au Uso Block Party mais Truth réussit encore une fois à s’échapper.

The Electric Chair avec votre hôte Corey Graves : Invité Sami Zayn. Concept simple, on prend des questions du public, sans censure.

Après quelques questions au sujet de sa retraite, de son ancienne partenaire dans les match mixtes l’an dernier, Becky Lynch, des volées aux mains de Braun et de son incapacité à mettre la main sur le titre Universel, Sami se tanne et demande pourquoi on en profite pas pour lui parler des vraies affaires, entre autres, de la AEW ? Ouch….pas sur que ce soit une commande de Vince ça…

Néanmoins, Corey tente de rattraper la balle du mieux qu’il peut en revenant sur Seth et le titre Universel puis Rollins lui-même se pointe pour mettre un terme au segment…et nous avons notre main event de la soirée, avec Brock qui est toujours à l’arrière-scène accompagné par Paul, et sa valise.

Seth Rollins vs Sami Zayn

Victoire Rollins via Stomp.

Pas de trace de Brock.

FIN.


Ouf…Pas avec ce genre de spectacle qu’on va se réconcilier avec le produit, surtout après un gala de la AEW qui nous en aura mis plein la vue samedi et qui lui, aura su nous rappeler toutes les raisons pourquoi nous sommes toujours de fiers amateurs de lutte !

Mais bon, je m’attendais un peu à ce que le spectacle de ce soir paraisse terne en comparaison alors ma perception était un peu teintée, je dois l’avouer…Ceci dit, pour les nostalgiques qui croyaient que la WWE réagirait dans l’immédiat pour reprendre le dessus, rappelez-vous que Vince, malgré tout le génie qu’on lui reconnaît, aura quand même mis 84 semaines avant d’avoir le dessus sur la WCW à l’époque, oui oui, 84 semaines à se faire battre dans la bataille des cotes d’écoute !

Alors maintenant que la AEW semble attirer l’attention et gagner de la traction avec une émission hebdomadaire et des galas inclusifs attirant les meilleurs lutteurs de la planète, ce n’est que le début d’une guerre qui pourrait nous mener au prochain BOOM dans le monde de la lutte, mais le mot-clé ici est DÉBUT…Autant la AEW peut encore se planter que même si elle en venait à dépasser la WWE, la bataille sera longue et ardue pour les deux camps, mais palpitante pour nous espérons-le !

Du reste, pour la soirée et l’action de ce soir qui a mis une grosse heure et plus à se mettre en branle pour nous donner finalement Corbin comme aspirant #1, aucune décision de la part de Lesnar, la fuite de Truth comme champion 24/7 dans un grand total de 5 combats dont un contenant un faire-valoir pour avancer l’histoire entre Shane et Roman, j’accorderai une note de 2 sur 5, en grande partie grâce à Ricochet qui relève à lui seul, avec l’aide de Cesaro comme adversaire, le calibre de la soirée.

En ce qui concerne le divertissement, j’avoue avoir éprouvé un plaisir coupable à voir Lesnar démontré plus de personnalité en une soirée qu’en Dieu sait combien d’années à la WWE, de plus le segment Electric Chair avec Sami qui OSE prononcer les lettres AEW en pleine télé en direct quand on connait la mentalité McMahon de ne JAMAIS reconnaitre qu’autre chose existe hors de la WWE et de son Unviers, ça prenait du courage et ça m’a divertit ! Alors allons-y pour un autre 2 sur 5.

Total 4 sur 10 pour le show de ce soir…Pas fort me direz-vous mais retournez voir le produit qu’offrait la WWE au moment de la montée en puissance de la WCW avant sa domination de 84 semaines…Si l’histoire se répète, on en a encore pour plusieurs semaines de VKM qui s’obstine à nous enfoncer le fruit de son génie dans la gorge jusqu’à ce qu’un jour, quelqu’un ou quelque chose survienne pour faire pencher la balance de l’autre côté…d’ici là, amusez-vous, à mon avis on est parti pour une belle épopée et vous serez heureux de dire un jour, comme ceux qui ont vécu la guerre des lundis soirs, que vous étiez là ! 😉

-El Cloun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *