Mon RAW et le vôtre ! (Édition du 30/12/2019)

En direct de Hartford au Connecticut, la WWE présente son dernier RAW de 2019 et c’est notre KO à nous qui aura l’honneur d’ouvrir le bal ! 

Si Kevin est prêt à manger des volées toutes les semaines pour arriver à ses fins contre AOP et Seth Rollins, il ne veut cependant pas causer de dommages collatéraux à des gens qu’il aime, tel Rey Mysterio qui après avoir eu maille à partir avec le trio la semaine dernière, s’est vu ravir son titre lors d’un House Show au Madison Square Garden par Andrade. 

Là-dessus, AOP et Seth se pointent, ce dernier veut poursuivre sa mission de sauver la WWE et la faire entrer dans la prochaine décennie, tel un messie. S’en suit donc un 3 vs 1 que Samoa Joe viendra un peu égaliser mais ça demeure néanmoins un 3 vs 2 et la sécurité devra intervenir pour séparer les belligérants. 

-Au retour de la pause, KO et Joe sont escortés hors de l’aréna mais n’offrent aucune résistance. 

Aleister Black vs Buddy Murphy 

Victoire Black via Black Mass 

-Au tour de Rollins et d’AOP de se faire montrer la sortie et eux aussi quittent volontairement. 

Erick Rowan vs Kip Stevens 

Victoire Rowan via Iron Claw Slam dans le squash hebdomadaire. 

Charlotte Flair annonce sa participation à la prochaine Royal Rumble féminine et met au défi quiconque de l’affronter sur le champ. Défi qui sera relevé par Natalya. 

Charlotte Flair vs Natalya 

Victoire Flair via Figure 8. 

-En coulisses, Becky nous apprend qu’elle n’a pas laissé le choix aux décideurs, son contrat arrive à échéance et avant même d’amorcer les négociations, la première des conditions est un combat contre Asuka à la Royal Rumble dans un mois. 

-The O.C. réclament un combat de championnat contre les Vikings qu’ils sont les seuls à avoir vaincu depuis leur arrivée à la WWE, et 2 fois plutôt qu’une, dont une fois pour le trophée de Meilleure Équipe au Monde à Crown Jewel. 

Arrivent The Street Profits qui admettent les mérites de Gallows et Anderson mais du même coup, comme eux-mêmes les ont battu à leur début…qu’est-ce que cela fait d’eux ? The O.C. sont bien prêts à en découdre pour démontrer leur supériorité et surtout, que leur défaite était un simple coup de malchance. 

The Street Profits vs The O.C. (Avec AJ Styles) 

Victoire Street Profits, Montez Ford avec un Frog Splash sur Anderson. 

Notons qu’AJ fut expulsé des abords de l’arène à mi-chemin dans le combat. 

Hawkins et Ryder vs Drew McIntyre (Combat Handicap 2 vs 1) 

Victoire McIntyre via Claymore Kick sur l’un et Futur Shock sur l’autre. 

-Randy Orton, en béquilles, vient faire le point sur sa blessure au genou (Subie hier dans un house show) et sur la suite de sa carrière. Il devra donc s’absenter pour un très long bout de temps, mais pire encore, il y a de fortes chances qu’il ne puisse jamais effectuer de retour…Ceci dit, peu importe ce qui arrive, il fera l’impossible pour que quelqu’un ait droit à un RKO au prochain WrestleMania ! 

AJ Styles, trouvant la date de WM beaucoup trop éloignée à son goût pour un prochain rendez-vous avec Orton, décide de venir faire son tour et profiter de la position de faiblesse pour picosser Randy incapable de se défendre, allant même jusqu’à s’offrir en pâture pour un RKO qui ne viendra pas. Avant de quitter il s’assurera de donner un coup de pied sur une béquille à Randy avant de lui dire qu’il est patient et qu’il attendra…ce que Randy n’est pas et… COUP DE THÉÂTRE, RKO OUTTA NOWHERE !! Tout ceci n’était qu’une ruse de la part de la vipère qui s’en retourne sur ses 2 jambes bien solides ! (Bon, c’est ce qu’il laissait paraître mais l’histoire ne dit pas s’il n’aurait pas quand même subi une blessure, seulement plus mineure qu’en apparence…à suivre.)  

Andrade © (avec Zelina Vega) vs Jobber 

Aucune résultat quand Ricochet intervient avant qu’Andrade ne puisse porter son DDT sur le béton. 

Andrade © (Avec Vega) vs Ricochet 

Victoire Andrade via Hammerlock DDT avec l’aide de Zelina. 

-Mariage de Lana et Bobby Lashley. 

Après la lecture des vœux et les déclarations d’usage, surprise, la 1re objection de la soirée nous arrive du 1er mari de Lana, qui l’a épousé à ses 18 ans et s’est fait domper pour l’enfant d’ch*enne de Rusev, qui ce sera fait lui aussi domper pour un autre enfant d’ch*enne, Bobby lui-même ! Qui répliquera à cet affront par un Chokeslam. 

2e tentative, 2e objection, cette fois de la part de la 1re épouse de Lashley, qui elle, s’en sortira avec une gifle au visage de la part de Lana. 

Dernière tentative, dernière objection…de la revenante Liv Morgan ! Elle ne peut laisser l’amour de sa vie se marier ainsi, amour grâce à qui elle a traversé les nombreuses épreuves depuis son arrivée, toute jeune, à la WWE…et non ce n’est pas Bobby dont on parle mais bien de Lana !! En pleurs, la ravissante russe la frappe et le combat éclate entre les 2 ex-amoureuses, la sécurité devra à nouveau intervenir et on reprend encore une fois le mariage. 

Et c’est à cette ultime tentative que celui qu’on attendait depuis le tout début, Rusev, décide de se manifester en sortant tout droit du gâteau de mariage géant présent sur l’arène tout au long de la cérémonie ! Il détruira non seulement le décor mais aussi le futur marié avant que Liv revienne mettre le point final à la soirée en prenant la mesure de Lana.  

FIN. 

—- 

Je dois admettre que cette soirée m’a diverti, et oui, même le long segment du mariage Lana-Lashley ! On dira ce qu’on voudra mais même si à la grosseur du gâteau, on devinait tous la présence de Rusev, moi je n’ai pas vu venir celle de Morgan, et comme les histoires abracadabrantes se font plutôt rares à la WWE, je peux faire sans problème avec celle-ci en autant qu’elle nous réserve de temps à autres quelques rebondissements surprenants 😉 

Plusieurs excellents duels ce soir dont Black et Murphy, Flair et Natty, O.C. et Street Profits ainsi que Ricochet et Andrade.  

L’histoire Styles-Orton m’intéresse grandement, voilà 2 joueurs de concession qui jouent leurs rôles à la perfection, ce qui nous donne une rivalité digne de ce nom, trop rare de nos jours à la WWE. 

Autre truc que j’aime bien c’est l’ajout de personnalité à Drew McIntyre, de semaine en semaine on en rajoute une couche et je l’ai trouvé particulièrement bon cette semaine dans ses interactions avec les fans, définitivement, je garderais un œil sur lui pour 2020… 

Une belle note donc de 7,5 sur 10 pour cette dernière édition de la décennie de Monday Night RAW ! 

Sur ce, je vous souhaite un excellent réveillon du jour de l’An et une merveilleuse année 2020 remplie de tout ce que vous désirez et encore plus !  

El Cloun. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *