Mon Superstar Shake-Up et le vôtre ! RAW en direct de Montréal (15/04/2019)

Désolé pour le retard mais je ne pouvais être au centre Bell et écrire en même temps 😉

Voici donc le résumé de votre Raw Montréalais avec en prime, le Shake-Up annuel !

Nous avons droit à la présence de la princesse milliardaire Stephanie McMahon en ouverture de rideau et après un petit mot de bienvenue, elle nous présente celui qu’elle considère le meilleur lutteur au monde, son frère Shane, et en plus, il baragouine le français ! Évidemment, pas celui des colons d’habitants que nous sommes, non non, lui parle un français beaucoup plus noble, celui de Paris en France…La table est donc mise pour notre 1er transfert de SD vers Raw et c’est nul autre que The Miz ! Qui au lieu d’emprunter la rampe, décide de se pointer sur le ring par en arrière pour attaquer son ennemi juré Shane-O-Mac !

The Viking Experience (AKA War Raiders) + The Revival vs Ricochet et Black + Hawkins et Ryder.

Victoire Viking Experience sur Ryder.

Déjà que je trouve un peu triste qu’on utilise Black et Ricochet en équipe puisqu’ils pourraient briller facilement chacun de leur côté en simple, on noie maintenant l’arrivée d’une redoutable équipe de la NXT, non seulement en changeant leur nom, mais en les impliquant dans un combat à 8…Pas un mauvais début mais il y avait moyen de faire mieux à mon avis.

On annonce sur le Titantron que Cedric Alexander de 205 Live débarquera prochainement à Raw.

Un autre transfuge obtiendra une chance de se prouver contre le champion intercontinental dans le prochain combat:

Andrade (Avec Zelina) vs Finn Balor

Victoire d’Andrade avec un peu d’aide de Zelina à l’extérieur du ring.

Belle prestation des 2 lutteurs, Andrade a aussi tenté quelques mots (Merci beaucoup) en français avant de transitionner dans sa propre langue. Beau geste aussi de passer le flambeau de la part de Balor puisqu’au moment où l’on regardait ce combat, toutes les rumeurs allaient dans le sens qu’il joindrait les rangs de SD 24 heures plus tard, sa défaite est venue, selon moi, confirmer les dites rumeurs.

Elias vient jouer un peu de guitare et en profite pour dénigrer nos Canadiens de Montréal au passage sous les huées bien senties de la foule ! Ceci dit, ce sera de courte durée puisque Rey Mysterio viendra le sortir de l’arène….avant d’être lui-même malmené par le nouveau venu Lars Sullivan qui continue de faire des ravages.

Gable et Roode sont sur le ring et accueillent le défi de n’importe quelle équipe, Raw ou SD, voici donc nos nouveaux membres de la division rouge, les Usos !

The Usos vs Gable et Roode.

Victoire Usos.

Bonne chose pour eux que ce transfert, ça tournait en rond à SD dans leur cas et ils méritent beaucoup mieux, ça demeure toute une équipe, hâte de voir comment ils se débrouilleront dans leur nouvelle maison, ou pénitencier c’est selon 😉

A moment of Bliss avec la ravissante Alexa qui reçoit un des héros local de la soirée : Sami Zayn !

La foule est en délire et Sami s’amuse avec elle pendant de longues minutes, jusqu’à ce que l’inévitable se produise et que son personnage reprenne le dessus pour nous rappeler que c’est bel et bien Montréal qu’il aime et dont il s’est ennuyé, pas des Montréalais ! Et la foule réagit en conséquence dans ce qui fut pour moi, l’un des points forts de la soirée.

The IIconics vs Bayley et la nouvelle membre de Raw : Naomi.

Victoire rapide de Bayley et Naomi.

Dommage d’enterrer les nouvelles championnes dans un squash match ainsi au détriment d’une équipe mise sur pied à la dernière minute…

EC3 sera le prochain à faire son apparition définitive à Raw mais après seulement quelques poses et sa longue entrée, Braun Strowman viendra le détruire en le passant à travers le plancher à quelques pas de la rampe d’un puissant Powerslam.

Avec Braun toujours au haut de la rampe, Becky « The Man » Lynch fait son entrée.

Entre temps, nous apprenons que le groupe Sanity sera brisé puisque seul Eric Young fera partie de Raw.

Becky Lynch vs Ruby Riott (Avec Morgan et Logan).

Victoire Becky.

Après le combat, Natalya rejoint Becky sur le ring, elle est prête à devenir son aspirante #1, mais Lacey Evans a aussi son mot à dire, résultat, nous avons notre prochain combat :

Natalya vs Lacey Evans (La gagnante devient aspirante #1)

Victoire et nouvelle aspirante : Lacey Evans.

Belle démonstration de la nouvelle venue qui nous démontre qu’elle peut en recevoir autant qu’en donner dans ce duel, elle sera à surveiller celle-là dans l’échiquier féminin de la WWE.

On nous titille depuis le début de la soirée sur un partenaire mystère qui accompagnera Reigns et Rollins dans leur lutte contre Lashley, McIntyre et Corbin dans ce qui sera le clou du spectacle, et nous y sommes enfin !

Lashley, McIntyre et Corbin vs Reigns, Rollins et… AJ Styles !

Victoire Styles sur Lashley.

La soirée télé se termine avec le trio victorieux qui célèbre dans l’arène.

Une fois les caméras éteintes, AJ retraite au vestiaire pendant que Seth salue et remercie la foule et l’encourage à donner une bonne main pour son ami Roman, ainsi que pour un gars qui a insisté pour être parmi nous même s’il ne figurait pas sur la carte…son bon ami, ex-ennemi mais surtout 3e membre du trio The Shield : Dean Ambrose qui vient à son tour remercier la foule du centre Bell ainsi que tous les Québécois, Montréalais et Canadiens, de sa part ainsi que tous ceux qui sont en coulisses.

C’est donc sur cette réunion du Shield que nous allons clore officiellement la soirée.

FIN.


Pour ce qui est de l’émission à proprement dit, je dirais que ça valait probablement un 7 sur 10, en tout cas facilement un 4 sur 5 pour le divertissement, ne serait-ce que pour la présence des rejetons McMahon, des quelques surprises et du ‘Moment of Bliss’ de Sami Zayn.

L’aspect sportif, ou la qualité des combats pour sa part se vaut un 3 sur 5 tout au plus.

Personnellement, je dirais que la construction du show, le déroulement ou le ‘pacing’ laissait un brin à désirer, je ne saurais dire pourquoi mais j’ai eu l’impression toute la soirée qu’on empêchait la foule bruyante et énergique de Montréal de prendre son envol…Même si, fidèle à son habitude, elle aura su demeurer énergique du début à la fin des 3 heures et plus d’action.

À peu près tout a été dit, j’ajouterais simplement que peu importe que l’on aime ou non, pour un amateur de lutte, un spectacle de la WWE en personne demeure un divertissement haut en couleurs, plus gros que nature, et certainement quelque chose à ne pas manquer à chaque visite ! Surtout que si l’histoire nous a appris quelque chose, c’est qu’à Montréal, tout peut se produire 😉

-El Cloun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *