Mon WWE Extreme Rules et le vôtre ! (22/05/2016)

De Newark, New Jersey, la WWE présente Extreme Rules !

Kick Off :

Baron Corbin vs Dolph Ziggler

Résultat : Victoire de Corbin avec The End of Days après un coup vicieux mais légal pour ce soir, dans les parties intimes de Dolph.

-Aussi sur le kick off, notons l’ascension de Big Cass qui se poursuit de plus belle quand à lui seul, il est venu renverser les Dudley Boys qui discouraient sur le bon vieux temps vs la nouvelle ère en assénant son East River Crossing sur D-Von.


C’est maintenant l’heure du programme principal, Extreme Rules !

1er combat : The Usos vs The Club (Texas Tornado Match)

Résultat : Victoire de The Club avec le Magic Killer sur Jimmy.

Encore une fois, un match malaisant entre les 2 équipes…On sent la foule réticente à adopter Anderson et le Faux-Kane/Feastus/Membre de la Straight Edge Society : Luke Gallows. On aime le concept du Bullet Club mais les 2, contrairement à AJ Styles, ne font rien pour apparaître comme des représentants de la nouvelle génération. Et comme la WWE Universe semble en avoir assez des Usos, les huées viennent des 2 côtés et les applaudissements sont timides…bref, ce n’est pas la première fois que j’en parle mais comme disent les anglais (Et plusieurs de nos jeunes Québécois) ça devient Awkward.

2e combat : Rusev (Avec Lana) vs Kalisto (Pour la ceinture US)

Résultat : Victoire de Rusev qui devient le nouveau champion avec The Accolade 

Bon combat, rien de trop extrême malgré le thème de la soirée et plutôt prévisible mais quand même, un bel effort. Voyons maintenant si on ravivera la rivalité pour le titre US entre la brute bulgare et John Cena qui devrait effectuer un retour sous peu.

3e combat : New Day vs The Vaudevillains (Pour le titre de champions par équipe)

Résultat : Victoire de New Day avec un Sliding Kick de Xavier sur Simon Gotch.

L’absence de règlements aura aidé les champions sur celle-ci puisqu’ils ont pu profiter du surnombre et de la présence de Kofi pour l’emporter par la force du nombre, encore une fois, pas trop d’extrême ici mais un affrontement divertissant qui se laissait regarder.

4e combat : Kevin Owens vs Cesaro vs Sami Zayn vs The Miz (Avec Maryse) (Pour la ceinture intercontinentale)

Résultat : Victoire de The Miz qui profite du chaos et du Helluva Kick de Zayn sur Cesaro pour effectuer le tombé sur ce dernier.

Au final, la haine de Zayn pour Owens lui aura coûté la ceinture après qu’il eut préféré s’en prendre à son ennemi de toujours au lieu de saisir l’occasion de compléter son propre travail en clouant les épaules de Cesaro au tapis, Miz lui, en a profité pour effectuer le tombé et se sauver avec sa propre ceinture.

Combat de la soirée, peut-être même de l’année jusqu’à présent dans la WWE. Comme prévu les 4 ont volé le spectacle, ayant même droit au rarissime Fight Forever pour quelques instants de la part de la foule de Jersey.

5e combat : Y2J vs Dean Ambrose (Asylum Match)

Résultat : Victoire d’Ambrose avec le Dirty Deeds dans une mer de punaises, mieux connu sous le nom de thumbtacks.

Bon combat ici, jugé trop sévèrement à mon avis par la foule qui scandait même des We Want Violence à l’occasion. Les gars ont fait le boulot, se sont servis de tous les objets disponibles (Bâtons barbelé, camisole de force, extincteur, nunchakus et cie) et même plus avec Ambrose qui y est allé d’une descente du coude du haut de la cage. Ok le rythme était lent mais dans ce genre de combat, c’est pratiquement toujours le cas. Le clou de la soirée (C’est le cas de le dire) est survenu quand Ambrose décroche un sceau contenant une poche noire remplie de thumbtacks qu’il répand au sol, les 2 ont bien joué le jeu de nous faire patienter à savoir lequel allait s’y retrouver, jeu perdu par Jericho mais Dean y a quand même goûté en infligeant son dirty deeds. Belle scène de voir le dos et les coudes de Jericho complètement transpercé de dizaines, voir centaines de punaises. Ici, on a eu droit à de l’extrême, quoi que la foule en dise.

6e combat :Natalya vs Charlotte (Pour la ceinture féminine) Stipulation spéciale, Ric Flair banni des abords du ring, sa seule présence suffirait à donner la ceinture à l’aspirante.

Résultat : Victoire de Charlotte avec le Figure 8 quand Dana Brooke, déguisé en Ric Flair, cause la distraction.

Final ordinaire pour un combat de championnat entre deux vraies bonnes athlètes. Va pour l’effet surprise mais comment Natalya aurait pu complètement délaissé son focus de l’enjeu pour une petite nouvelle comme Brooke qui déambule au bas de l’arène m’échappe complètement. En bout de ligne, Charlotte voguera vers de nouvelles aventures et Natalya en sera probablement quitte pour une rivalité sans importance contre l’insignifiante jusqu’à maintenant, Dana Brooke.

7e combat : AJ Styles vs Roman Reigns (Pour la ceinture de champion poids lourd WWE)

Résultat : Victoire de Reigns avec la Spear dans les airs sur une tentative de Phenomenal Forearm de Styles.

Comme prévu, plusieurs interférences de la part des Usos et du Club, plus ou moins les bienvenues au bout du compte puisqu’encore une fois, quoi qu’on en dise, et moi le premier je ne suis pas un fan de Roman Reigns, ce fut un excellent combat entre les 2 hommes, avec des moments extrêmes à souhait et de nombreux comptes de 2 qui réussissaient à nous faire douter de l’issue du combat même s’il était prévisible que le champion conserve sa ceinture….Surtout quand on connait maintenant la façon dont la soirée s’est clôturée, c’est à dire avec le retour de SETH F-R-E-A-K-I-N-G ROLLINS !!!! Oh – My – God…Mark out moment for me ! Je l’anticipais, je le souhaitais, et il est arrivé ! Sans avertissement, pendant que Roman, victorieux, se remettait de son dur combat, sorti de nulle part, le VRAI champion, celui qui n’a JAMAIS perdu sa ceinture, revient en conquérant pour asséner un Pedigree de son ancien ami et partenaire de The Shield et soulève, sous les acclamations de la foule, SA grosse ceinture dorée.

Le pauvre Roman aura de la difficulté à se remettre de celle-là, déjà qu’il n’est jamais arrivé à mettre la foule de son côté (Quoi qu’en pense JBL qui parle de foule en délire à l’arrivée de Reigns quand la foule devient pratiquement muette d’avoir trop huée avant même son entrée) bien qu’on parle de polarisation (À la Jonh Cena) pour expliquer les réactions mitigées ou les Ro-Man Sucks, les You can’t wrestle, ou encore mieux et original ce soir à chaque fois qu’il frappait un coup qui aurait mériter des holy shit pour n’importe qui, on lui crie plutôt You still suck !

Bref, le retour de Seth Rollins va rendre les choses plus qu’intéressantes pour lui, soit ça l’élèvera au rang des grands dans une rivalité pour les annales, soit ça pourrait signifier la fin de son rôle de visage de la compagnie mal-aimé…À suivre !


En résumé, comme c’est souvent le cas alors que nos attentes étaient à leur plus bas et le niveau de prévisibilité élevé, la WWE a su nous surprendre et livré un excellent gala. Peut-être pas assez extrême aux yeux de certains, et j’en suis pour une bonne partie de la soirée, mais Jericho, Ambrose, Styles et Reigns se sont chargés, à mon avis, de cet aspect. Pour la plupart des autres, sans être extrêmes, ils auront profité de l’absence de règles pour obtenir des résultats.

Dans le cas du combat de la soirée entre KO, Cesaro, Miz et Zayn, ils auront prouvé, une fois de plus, que même sans artifices, sans gadgets ou stipulation étrange, de bons lutteurs savent livrer la marchandise et même plus. La psychologie, l’athlétisme, le jeu, et surtout l’émotion véhiculée suffisent à embarquer tout le monde dans le spectacle et à garder autant les spectateurs sur place que ceux devant le téléviseur, sur le bout de leurs sièges.

Grâce à ces 4 là, aussi un peu à Ambrose et Jericho, à la finale âprement disputée entre Styles et Reigns mais surtout au retour de Seth Rollins, un gala qui aurait dû se mériter un 5 sur 10, se voit décerner pour ma part, une note de 7,5 et même 8 sur 10 pour avoir conservé la surprise jusqu’à la toute fin ! 😉

-El Cloun

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *