Quand le feu devient trop chaud le couvercle de la marmite saute.

Bon après-midi à tous,

Rarement pour ne pas dire jamais vous ne m’avez vu rabaisser une personne en particulier. Et pour une raison bien simple, c’est que comme la presque totalité de mes billets concernent des joueurs de hockey ou des gens qui gravitent autour de ce sport, si discutables que soient les résultats ou les décisions qu’ils nous servent ou si médiocres soient les performances qu’ils nous offrent, ces derniers sont à des années lumière de ce que la très grande majorité d’entre nous ne pourrons jamais espérer accomplir. Mais parfois trop c’est tout simplement trop.

Personnellement je perçois un personnage comme Don Cherry, qui ne cesse ce ch… sur tout ce qui n’est pas anglophone, surtout francophone ou européen, comme un clown qui se donne en spectacle au profit de la chaine qui l’emploi sans égard au « fairplay », à la tolérance à la classe ou au simple bon gout et au gros bon sens. Les Anglos aiment ça, ils en redemandent, tant mieux pour eux. De toutes façons le temps finira bien par nous en débarrasser…

Mais depuis quelques temps déjà une nouvelle bibite de cet acabit tente de voir le jour. Un intervenant tout simplement incapable de reconnaître que certaines personnes peuvent être d’un avis différent du sien sans pour autant être dans le champ gauche. Jusque là il n’y a rien pour écrire à sa mère, que des personnes d’opinions différentes débattent de leurs points de vue c’est ce qui fait de bons forums de discussions, non????

Mais quand une personne tombe dans les insultes, les attaques personnelles, quand une personne se permet de trainer dans la boue des gens dont l’avis n’est pas compatible au sien, comme le fait présentement Andrew Berkshire sur son blogue, moi je pète ma coche. Comment un site qui se respecte peut donner autant de tribune à ce genre d’individu?? OK personne ne peut lui interdire d »opérer son propre blogue, mais de grâce tâchons de ne pas lui donner plus de visibilité qu’il n’en mérite.

À l’encontre de Cherry, dont la garde-robe est là pour en témoigner, ce genre d’individu ne peut même pas être pris pour un clown et c’est ce qui  je crois qui est le pire dans son cas. Ce type se prend réellement au sérieux, il se croit vraiment au-dessus de la masse la vérité sort directement de lui, du moins selon ses prétentions.

Non je ne le connais pas, et non je ne veux surtout pas le connaître. Si jamais nos routes devaient se croiser, j’aurais besoin de tout mon petit change pour ne pas lui hurler en pleine face tout le mépris qu’il m’inspire,mais si jamais je le faisais je suis persuadé que du haut du piédestal sur lequel il s’est lui-même juché il serait capable de me rire au nez en me dénigrant. Honte à toi Andrew et à tous tes semblables et là je ne parle pas des personnes qui sont d’une opinion différente de la-mienne, mais bien de celles qui sont incapables de respecter ceux qui sont d’un avis contraire sans pour autant les prendre pour des idiots.

Ben voilà c’est ce qui arrive quand le feu devient trop chaud, le couvercle de la marmite saute, la bouilloire siffle et moi je crache mon venin. Excusez-moi mais il fallait que ça sorte. J’en veux déjà à celui qui m’a obligé à écrire ces choses en publique et je ne sais même pas si l’on permettra la publication de ce texte, mais je crois sincèrement que de tolérer et ne pas dénoncer ce genre de commentaires de la part de ces d’individus serait de leur donner une crédibilité qu’ils ne méritent certainement pas, à mon avis du moins.

Désolé de m’être abaissé au niveau de ce type mais croyez-moi, ça soulage……….

Salut! Santa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *