Sérieusement, Marc ? (26/02/2019)

En ce lendemain de date limite des transactions, tout le monde y va de son analyse des résultats à travers la ligue et de son appréciation du travail de Marc Bergevin, pour ce faire, il faut s’appuyer évidemment sur les résultats et les actions (Ou non-actions) posées par notre DG et bien sûr, les explications issues de son point de presse…et c’est ici que moi je me questionne.

Mais d’abord, il nous faudrait savoir qui était les joueurs visés, quelles étaient les tractations en cours, et pour ça, nous ne pouvons que nous fier sur ce que nous avons lu un peu partout et pour ma part, sur les informations de mon ami DT.

Si on fait le tour, je pense qu’on en arrive pas mal tous aux mêmes conclusions : Le CH était un acheteur modéré et on ne prévoyait pas beaucoup d’action. On sait que notre DG a tâté le terrain mais qu’il ne voulait pas surpayer, donc, si on regarde le contenu des dernières mises à jour et qu’on le compare aux résultats des transactions ayant eu lieu à la date limite, on peut extrapoler que la plupart des joueurs et des équipes visées par Marc Bergevin ont effectivement bougées mais avec d’autres équipes que la nôtre.

Et c’est là que le bât blesse et que les déclarations de Marc Bergevin me laissent pantois puisque selon ce qu’il nous a raconté, les équipes demandaient rien de moins que KK, Poehling, Suzuki ou Romanov…Ah oui ? Sérieusement ? Alors ou bien nous avons un problème d’évaluation de nos effectifs, ou bien les DG adverses se moquent royalement de nous ! Je m’explique.

Si on exclut les joueurs vedettes disponibles, les Mark Stone de ce monde, qui, parmi les joueurs acquis hier par les différentes formations, aura coûté l’équivalent d’un KK à une formation ? Quelle équipe s’est départie d’un jeune talentueux, d’à peine 18 ans, choisi dans le top 3 de son année de repêchage ? Prenons par exemple Michael Del Zotto, qui aurait peut-être pu être un joueur capable de nous venir en aide à la défense, il a coûté quoi au final ? Un choix de 6e ronde des Blues ? Ou encore à l’attaque, un Johansson que les Bruins ont acquis pour un 2e choix 2019 et un 4e 2020. que dire de Nyquist pour un choix de 2e ronde 2019 et un conditionnel 3e 2020 ? Bon on fera pas le tour de toutes les transactions, vous comprenez mon point.

Maintenant, qu’est-ce que tout ça me dit à moi ? Ça me dit plusieurs choses…Soit aucun des joueurs échangés hier n’étaient dans la mire de Bergevin, soit il visait des joueurs vedettes, soit notre évaluation (Ou celle des autres DG) est complètement erronée, soit Marc Bergevin nous a sorti le violon en point de presse pour être certain de ne pas trop mal paraître, soit on demande plus cher aux Canadiens de Montréal qu’aux autres équipes quand vient le temps de conclure.

Toutes ces hypothèses peuvent être bonnes, mais la dernière est un peu plus inquiétante, souvenez-vous il y a un bon bout de temps, nous vous disions que l’opinion générale de notre DG aux yeux de ses homologues n’était pas optimale en raison de son arrogance, et que tout le monde l’attendrait un jour dans le détour…Est-ce que c’est ce qui se passe année après année mais encore plus cette fois-ci ?

J’aimerais, parce qu’il n’est pas encore trop tard, qu’un de nos journalistes pose la question à Marc : « Sans nommer les noms visés, comment se fait-il qu’on te demande Kotkaniemi, Poehling, Suzuki ou Romanov ? Visais-tu des joueurs étoiles ? Sinon, comment expliques-tu que le prix qu’on TE demande, soit visiblement plus élevé que le prix payé au final par les autres pour sensiblement les mêmes joueurs ?« 

Qu’en est-il de notre propriétaire là-dedans ? À chaque année c’est la même rengaine, on nous dit que Geoff Molson n’est pas heureux le lendemain de la date limite, qu’il n’est pas satisfait du travail de son DG et que s’il fallait qu’on ne fasse pas les séries, il pourrait en payer le prix. Cette année ne ferait pas exception si je me fie à ce que j’entends alors j’imagine que les résultats de l’équipe feront foi de tout, comme toujours.

Reste néanmoins une question sans réponse : Comment se fait-il qu’une organisation aussi prestigieuse se promène avec un surplus de 9M$ depuis 2 saisons ? Ne pourrait-on pas combler un ou 2 besoins pressants avec cet excédent ? À ce que je sache, le partisan inconditionnel paye le même prix lui, alors pourquoi n’aurait-il pas droit à la meilleure version de son équipe sur la glace ?

Une partie de la réponse réside évidemment dans le principe de l’offre et de la demande, tant et aussi longtemps que nous serons prêts à débourser le gros prix et à remplir le centre Bell à pleine capacité bon an mal an pourquoi en serait-il autrement ? Il faut dire que nos standards ont baissés de beaucoup au fil des ans, une équipe compétitive suffit maintenant à satisfaire la majorité des partisans de la Sainte-Flanelle…

Voilà, à vous de vous faire votre propre idée, que vous soyez d’accord ou non quant aux décisions prises de bouger ou ne pas bouger, de préserver l’avenir ou d’en sacrifier une partie, il y a lieu de se questionner quand même sur les explications données par notre DG, vous ne trouvez pas ?

Sinon, personnellement, je suis plutôt satisfait du travail de notre informateur si je me fie aux mouvements qui ont eu lieu et aux équipes/joueurs qui ont bougés versus les informations obtenues, à mon avis tout concorde, malheureusement les résultats n’ont pas été au rendez-vous mais là-dessus, nous ne contrôlons absolument rien, tout comme semble-t-il, le DG de l’organisation lui-même.

-El Cloun