Un bref retour sur mes prédictions du début de la saison – Rule

Bonjour.

Je voulais simplement faire un bref retour sur les prévisions que j’ai effectuées au début de la saison, concernant le nombre de buts (potentiellement) comptés par certaines acquisitions de Bergevin. Au moment de commencer à écrire mon texte, je n’avais qu’un vague souvenir de ce que j’avais prédit le 7 octobre 2016. Mais je me rappelle que le but de l’exercice n’était pas d’avoir raison ou non. C’était plus une façon d’émettre une opinion au sujet de ma compréhension des changements apportés par le DG du Canadien. Alors …

Weber

Prédiction : 18 buts

Réalité : 17 buts (-1)

J’ai comme l’impression qu’il aurait atteint la cible s’il n’avait pas manqué quelques matchs. Et malgré un certain passage à vide, c’est une saison très satisfaisante dans l’ensemble pour Weber, sa 1ère à Montréal. Et, il faut mentionner qu’il a considérablement amélioré le jeu de puissance du Canadien. En même temps, le gros défenseur doit savoir qu’à Montréal, les succès ne se mesurent pas en calculant le nombre de buts comptés pendant la saison régulière. Et s’il ne le sait pas encore, il va le savoir bien assez vite.

Petry

Prédiction : 8 buts

Réalité : 8 buts (-)

Petry a montré ce qu’il peut faire quand il n’est pas incommodé par une blessure. Il a montré un coup de patin fluide et quelques beaux flashs offensifs. Il semblait plus à l’aise malgré plusieurs bourdes défensives. Néanmoins, il a connu une bonne saison suite à son retour à la santé. Il reste que quand Petry est utilisé dans la bonne chaise (2e paire), son efficacité est plus grande.

Shaw 

Prédiction : 17 buts

Réalité : 12 buts (-5)

Shaw a montré son savoir-faire cette année, même si les attentes n’ont pas été comblées. Mais on a pu sentir un changement d’attitude avec la venue du nouvel d’entraîneur. La peste du Canadien a compté 5 buts sous la gouverne de Julien (en 24 matchs) et 7 buts avec Therrien derrière le banc (en 58 matchs). C’est encourageant de voir que sa moyenne de buts par match a connu une progression en fin de saison, juste avant le début de la série contre les Rangers. Le Canadien va avoir besoin de son expérience et de ses gros buts …

Lekhonen

Prédiction : 15 buts

Réalité : 18 buts (+3)

Ce n’est pas vraiment une surprise que Lekhonen compte 18 buts. Bon, peut être pas non plus à sa 1ère saison en Amérique du Nord, mais ma prédiction reflétait quand même la confiance que j’avais en lui s’il était placé dans des conditions favorables. (Pas sur le 4e trio …). Le finlandais a dépassé les attentes de l’organisation et des partisans cette année. Il faut seulement qu’il évite de ne pas trop s’effacer pendant les séries.

Radulov…

Prédiction : 24 buts

Réalité : 18 buts (-6)

Ma prédiction était sans doute un peu optimiste mais j’ai surtout oublié que Radulov n’a jamais été un vrai compteur. Une saison de 60 buts au niveau junior, sinon, ça reste un joueur dont la production a toujours tourné autour de 20 buts par saison. C’est, avant tout, un excellent fabricant de jeu. Par contre, il est rapidement devenu le cœur de l’attaque montréalaise, de sorte que sans son apport, la production offensive générale du club n’aurait probablement pas été la même.

Autres

Au sujet des autres prédictions réalisées en début de saison, j’avais déclaré un match nul entre Redmond et Barberio et entre Carr et Weise, ce qui s’est finalement avéré. Mes prédictions étaient un peu généreuses pour Carr (14 buts), sauf que les deux joueurs auront passé plus de temps avec la filiale qu’avec le grand club et n’auront pas contribué à l’attaque du Canadien. Carr a compté 2 buts en 33 matchs à Montréal cette année, comparativement à 6 buts l’an dernier, en 23 matchs.

Et même si je n’étais pas totalement dans le champ avec la plupart de mes prédictions, il faut mentionner que seulement Lekhonen a réussi à dépasser la cible. On peut dire aussi que Petry (et Weber, mettons) ont atteint les objectifs que je leur avais fixés. Et qui sait combien de buts Shaw aurait pu compter avec Julien derrière le banc pendant toute la saison.

En conclusion, j’avais prédit une trentaine de buts de plus pour l’attaque du Canadien cette année, en comptant principalement sur l’apport des nouveaux joueurs acquis par Bergevin et le retour de certains blessés. Au final, le Canadien a compté en 2016-2017 223 buts en saison régulière, soit 7 buts de plus que l’année dernière (216 buts). Un résultat qui lui confère le 15e rang de la ligue. Et il est bon de rappeler que Montréal avait terminé au 16e rang pour le nombre de buts comptés en 2015-2016. Tout ça pour ça?! En espérant que l’attaque ne connaisse pas une autre période léthargique pendant la première ronde des séries. Ça pourrait coûter cher …

Rule

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *