Mon WrestleMania 34 et le vôtre ! (2e partie)

2e partie :

John Cena vs Undertaker.

Gagnant : Undertaker.

Beau flash d’envoyer un arbitre chercher Cena de façon inopinée durant la soirée pour le prévenir, son retour en habit de lutteur était d’autant plus attendu. La résurrection de Taker avec manteau et chapeau qui reprennent vie suite à la foudre qui tombe dessus était aussi un « éclair » de génie ! Pas un fan de la préparation pour le combat mais ça valait le coup d’essayer quand même et de nous réserver la surprise pour Mania. Le combat en tant que tel fut une déception pour moi, non pas dans sa conception mais plutôt sa durée…Pour un « dream match » qui a pris 20 ans à aboutir, j’en aurais pris plus mais le fait de faire en 5 minutes ce qui aurait pu être fait en 25-30 était quand même la chose à faire, tous les spots attendus y étaient, seulement en accéléré ! Ça donne quand même la drôle d’impression que Cena, qui court après Taler depuis plus d’un mois, n’était tout simplement pas prêt pour le défi.

Combat par équipe SmackDown : Shane McMahon et Daniel Bryan vs Kevin Owens et Sami Zayn (S’ils perdent, KO et Zayn sont congédiés de SmackDown Live!)

Gagnants : Shane et Bryan.

Bon combat où Bryan démontre toute sa magie et Shane nous donne le plus qu’il peut malgré une santé chancelante. De dire que Daniel B. est « over » est un euphémisme, c’est à se demander si la WWE n’aurait pas dû faire de ce combat l’une ou la grande finale. En gros, une belle histoire bien racontée, rien à ajouter.

Combat pour le titre féminin RAW : Alexa Bliss © (Avec Mickie James) vs Nia Jax

Gagnante et nouvelle championne : Nia Jax

Belle démonstration de force de Jax qui elle aussi avait la cote du public. Ceci dit on ne parle pas ici d’un grand cru côté lutte, surtout pour un combat de championnat. C’est à se demander si on aurait pas été mieux servi avec un squash match, une démolition en règle, question de bien établir la quasi-invinciblité de Nia…

Combat pour le titre de champion WWE : AJ Styles © vs Shinsuke Nakamura.

Gagnant et toujours champion : AJ Styles.

Ce qui devait être le combat de la soirée s’est avéré plutôt décevant et je ne crois pas que ce soit la faute d’avoir mis la barre trop haute. À mon humble avis, on aura droit un jour à ce classique tant attendu mais les décideurs, sachant à l’avance qu’on allait tourner la veste de Nakamura de côté après le combat, ont préféré y aller d’un combat oubliable puisque de toute façon, fou ce dont on se serait souvenu, aurait été le « heel turn » du japonais. Autrement, quand même pas mauvais et l’entrée de Nakamura pourrait être la meilleure de la soirée avec le guitariste d’Alice Cooper et l’armée de violoniste en plus d’un batteur pour une version « live » de son thème.

Combat de championnat par équipe RAW : The Bar © vs Braun Strowman et Nicholas.

Gagnants et nouveaux champions : Braun Strowman et Nicholas.

Au départ, c’était The Bar vs Strowman + (?) et nous attendions la surprise…Qui fut selon moi, une fausse bonne idée. D’abord, si on savait du côté des penseurs que la surprise ne serait pas le retour d’une grande vedette ou un nouvel arrivant spectaculaire, on aurait dû mettre ce combat plus tôt en soirée et ne pas étirer la sauce pour rien, même chose pour le temps qu’a duré le choix du partenaire…Plus on languit, plus on suppose quelque chose de gros, alors quand on accouche d’une souris, la déception est encore plus grande. L’idée n’était pas bête, simplement mal exécutée. De plus, ça laisse un goût amer quant au prestige des ceintures par équipe quand un homme seul, accompagné d’un enfant de 10 ans réussit à damer le pion aux champions…Malgré tout, un beau geste de la WWE si la rumeur s’avère vraie que le jeune, fils d’un arbitre de la WWE, soit un jeune de la fondation « make-a-wish » atteint d’une grave maladie.

Combat principal pour le titre de champion Universel : Brock Lesnar © (Avec Paul Heyman) vs Roman Reigns.

Gagnant et toujours champion : Brock Lesnar.

Un combat brutal, sanglant, mais peu technique, on tourne autour des 4 ou 5 mêmes prises, Suplex, F5, Superman Punch et Spear qu’on distribue à qui mieux-mieux entre les coups de pieds ou poings. Victoire surprise du champion dont on disait qu’il était déjà parti pour le UFC mais qui avait secrètement paraphé une nouvelle entente, non seulement à l’insu de tous mais même de son adversaire qui ne l’aurait appris qu’une fois dans l’arène ! Pour ma part, ça m’a donné l’impression qu’on avait changé le « finish » au vu de la réaction de la foule qui était, comme prévu, hostile à celui qu’on voudrait comme « poster boy » à la WWE, Roman Reigns. Personnellement, j’allais même plus loin en souhaitant une intervention surprise de l’Undertaker, qui serait venu venger ses 2 seuls échecs en réglant les comptes de Lesnar et Reigns au grand plaisir de la foule…Mais on ne termine jamais un WM sur un  « non-finish » alors ça n’allait pas arriver. Reste que ça aurait retiré l’épine du pied de Vince McMahon en envoyant tout le monde chez eux sur un « WrestleMania Moment » dont on se serait souvenu longtemps et personne ne se serait plein du choix du gagnant, il n’y en aurait pas eu !

FIN.

Pour lire mon résumé de la 1re partie, c’est par ici : Mon WrestleMania 34 et le vôtre ! (1re partie)


Qu’est-ce que j’ai pensé de ce WrestleMania 34 ? Comme je le mentionnais dans mon résumé du RAW d’Après Mania : Un bon WM dans l’ensemble mais en 2 teintes…Un début qui laissait présager un des grands moments de l’histoire des Manias et une 2e moitié plutôt tiède, due à mon humble avis à un rythme ou un déroulement de scénario déficient mais bon, 14 combats, 6 heures de show en direct devant une foule imprévisible, bonne chance pour trouver LE bon scénario !

Dur de noter un gala de si grande envergure mais si on veut s’y tenter, je dirais que pour l’aspect lutte, un 3/5 serait raisonnable, plusieurs combats de qualité pour quelques déceptions, si Nakamura-Styles avait livré on serait à 4/5 facilement. Côté divertissement, si on peut déplorer les absences de Stone Cold, HBK, The Rock et quelques autres, ce WM n’a quand même pas manqué de vedettes et/ou d’éléments de surprise, alors donner moins de 4/5 serait malhonnête en ce sens.

Un gros 7 sur 10 donc pour cette édition de WrestleMania !

-El Cloun

 

 

 

 

 

1 thought on “Mon WrestleMania 34 et le vôtre ! (2e partie)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *